Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Miss Prestige National 2014 : Marie-Laure Cornu, 18 ans, gagnante de l'élection

Hier après-midi, Marie-Laure Cornu, Miss Prestige Pays de Savoie, a été élue Miss Prestige National 2014. Le concours de beauté national "bis" comptait sur la présence de Geneviève de Fontenay, invitée d'honneur du Comité Miss Prestige National.

Sous la présidence de Christiane Lillio (Miss France 1968), présidente du Comité Miss Prestige National, mais aussi sous le regard de Geneviève de Fontenay qui faisait son grand retour, Marie-Laure Cornu a été élue Miss Prestige National 2014. Elle succède à Auline Grac, Miss Prestige National 2013. Âgée de 18 ans, la jeune femme mesure 1,79m, est étudiante en management et gestion.

La cérémonie s'est déroulée au Lido, l'un des célèbres cabaret parisien, et était présentée par Bernard Montiel. Robes de soirée, costumes un peu plus folkloriques ou encore en maillots de bain une pièce et non deux, comme le désire Mme de Fontenay, les 30 miss régionales ont défilé tour à tour dans différents costumes pour prétendre à ce titre.

"Finalement, les canons de la beauté l'ont emporté sur ceux de la guerre. La France mérite bien deux miss" a déclaré Geneviève de Fontenay (France 3). Depuis 2011, le concours Miss Prestige National est organisée en parallèle de celui de Miss France d'Endemol, (qui a cette année élu Flora Coquerel Miss France 2014). Cette nouvelle édition du concours de beauté marquait le grande retour de la célèbre dame au chapeau Geneviève de Fontenay. Car, depuis qu'elle a quitté le concours Miss France d'Endemol et créé Miss Prestige National, une clause de non-concurrence avait été instaurée stipulant que Geneviève de Fontenay ne pouvait apparaître dans cette élection. Aujourd'hui, la hache de guerre entre la dame au chapeau et Endemol est enterrée. L'accord conclu entre les deux parties permet à Mme de Fontenay de participer à son élection parallèle, à condition qu'elle se déroule après le 7 janvier de chaque année "pour ne pas créer de confusion avec l'élection Miss France".

Récemment, Geneviève de Fontenay déclarait que ses procès contre Endemol l'avait mise sur la paille. Prochainement, nous pourrons la retrouver sur AB1, puisqu'elle présentera une nouvelle émission de télé-réalité "La guerre des belles-mères".

À ne pas rater