Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Miss Nationale 2015 : rumeurs de bidonnage et sifflets, un vrai fiasco

Une semaine après l'élection de Miss France 2015, c'est au tour d'un concours moins prestigieux d'élire sa belle : Miss Nationale. Organisée à Arras samedi soir, la cérémonie a tourné au fiasco. En cause, des rumeurs de bidonnage qui ont porté Miss Paris sur la première place du podium.

La fin de l'année est propice aux concours de beauté. Une semaine tout juste après l'élection de Miss France 2015, la jolie Camille Cerf, c'était au tour d'une autre compétition d'avoir lieu. Samedi soir, la ville d'Arras (Pas-de-Calais) a accueilli le concours Miss Nationale 2015. Méconnue du grand public, la cérémonie était cette année présentée par Julien Lepers au Royal Variétés.

Sur la scène, nettement moins prestigieuse que celle du concours Miss France diffusé sur TF1, une tripotée de jeunes filles, en robes de gala ou en maillots de bain. Parmi les favorites, Miss Bretagne, qui a néanmoins vu la couronne lui passer sous le nez au profit de Miss Paris, aka Allison Evrard. Mais la décision n'a semble-t-il pas plu à tout le monde

En effet, la cérémonie, suivie par La Voix du Nord, s'est terminée sous les sifflets. En cause, les votes, truqués selon les proches des participantes. Prenant le micro, une amie de Miss Bretagne n'a pas hésité à crier au scandale.

"Nous n'avons pas pu voter parce que c'était truqué !", s'est écriée la jeune femme, qui visiblement l'a en travers de la gorge. On pourrait croire à un cas isolé, mais nombreux sont ceux qui se sont joints au mouvement, critiquant l'organisation du concours.

"Le comité voulait faire gagner Miss Paris"

Ainsi, Jonathan Pouille, producteur de l'événement, s'est lui aussi élevé contre le résultat de la compétition. "J'étais dans le jury. Lorsque les cinq finalistes ont été connues, le jury était unanime : c'est Miss Bretagne qui devait gagner. Le comité voulait faire gagner Miss Paris, comme ça, ça lui faisait économiser des frais de déplacement."

Bref, la cérémonie - "d'un amateurisme pathétique" selon La Voix du Nord - a tourné au fiasco. Miss Paris a malgré tout tenté de garder le sourire, même si son sacre, on l'imagine, ne laissera pas le souvenir impérissable dont elle pouvait rêver...

Miss France 2015 : une soirée qui vire au scandale.
À ne pas rater