Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Miss Monde 2013 : anti-divorce, anti-avortement... mais pro jeux vidéo !

Contre le divorce et contre l'avortement, Miss Monde 2013 donne du fil à retordre aux féministes... Mais rassurons-nous, elle se dit "pour" les jeux vidéo. Tout va bien !

Miss Monde 2013, une Miss qui vit en dehors de son temps ? Oui et non.
"Oui" car dans une récente interview, Megan Young, 23 ans originaire d'Alexandrie en Virginie aux États-Unis qui a été élue fin septembre dernier Miss Monde 2013, et dont Marine Lorphelin est arrivée 1ère Dauphine a déclaré être une fan inconditionnelle des jeux vidéos. Qui l'eût cru ? Pour elle, les jeux comme la Gamecube, Gameboy ou encore la Nintendo ont une valeur sentimentale très importante. Elle explique que "C'est quelques chose de rattaché à mon enfance parce que ma soeur, mon frère et moi avons créé des liens forts grâce à ça."

Mais "non", car Megan Young est une "pro life". C'est quoi une "pro life" ? En caricaturant à peine, il s'agit de celles (et ceux) qui pensent que nous sommes toujours en 1930 et que donc, l'avortement est une notion à bannir du vocabulaire, que grosso modo, une femme n'a pas à garder le contrôle sur son corps. Elle l'a déclaré très clairement lors d'une interview sur la chaîne indonésienne ABS-CBN : "Je suis pro life. Si cela signifie tuer quelqu'un qui est déjà là, je suis contre". Comprenant l'extrême sensibilité du sujet qu'est l'avortement, on peut "essayer" de comprendre son positionnement. Mais elle en a rajouté une couche à propos du divorce sur lequel elle s'exprime, là encore, "contre" en arguant que le mariage est pour le meilleur et pour le pire. Nous sommes en 2013 ou avons avons-nous fait un bond en arrière de plus de 80 ans sans nous en rendre compte ? Et puis, c'est assez étonnant de se dire "fan" des jeux vidéo à une époque où ces derniers sont de plus en plus critiqués pour leur violence.

En même temps, fallait-il en attendre plus d'une (très) jeune femme qui pavane sur un plateau devant des milliers de téléspectateurs, très largement américains et donc "faussement" puritains, qui jugent son physique ? Car, ne nous mentons pas, ce n'est pas parce que certaines tentent de redorer l'image des Miss en prétendant qu'elles font des hautes études ou réussissant un test de culture, que cela leur permettra d'atteindre l'une des marches du podium.

Il reste finalement plus de chemin à faire finalement...

J.D

À ne pas rater