Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Miss France : quand les belles pleurent, adieu le glamour

Si le concours Miss France ce sont les paillettes, les bikinis et les commentaires de Jean-Pierre Foucault, on oublie aussi que c'est aussi beaucoup de larmes. Pour arriver jusqu'au titre d'abord, mais aussi pour celles qui ont échoué et surtout celles qui ont gagné. Car tout couronnement dans les règles s'accompagne de sanglots de joie à moins que l'heureuse élue ne soit en fait un robot.

Véritable institution chez nous autres Français, le concours Miss France a fait pleurer plus d'une jeune fille. Des torrents de larmes qui de joie ou de tristesse baignent les visages d'une trentaines de candidates chaque année et ce depuis 1920. Demandez à Sylvie Tellier, Alexandra Rosenfeld, Delphine Wespiser ou les autres, elles vous le dirons, toute Miss France normalement constituée pleure lors de son couronnement (et peu importe la beauté de la tiare). Chouiner alors qu'une ex Miss cherche à vous mettre une couronne trop grande sur la tête il n'y a rien de plus normal. Sauf peut-être pour Malika Ménard qui lors de son couronnement a vu son niveau lacrymal proche de zéro. Malgré la nostalgie que la belle affiche en contemplant son année de Miss, elle n'a en tout cas pas versé de larme le 5 décembre 2009.

Mais la jolie bretonne reste une miss isolée. On recense effectivement un grand nombre de chouineuses parmi les Miss préférées des Français. Laury Thilleman, Valérie Bègue... toutes ont sorti les mouchoirs, se moucher dans l'écharpe n'étant pas une option. Et s'il y en a une qui a du pleurer plus que les autres, c'est bien Miss Roussillon 2014 destituée pour ses photos sexy.

En tout cas, ce qu'il y a de positif dans cet épisode lacrymal, c'est que l'on réussit à apercevoir un angle légèrement moins glamour du concours. Yeux rougis, visage déformé voire carrément difforme, les miss qui se laissent aller offrent un spectacle inoubliable. Fasciné le spectateur mi mort de rire mi ému en a enfin pour son argent.

Découvrez sur Puretrend le best of des Miss France en larmes.

À ne pas rater