Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Miss France : le comité trop sévère ? Une candidate évincée pour ses tatouages

Le comité Miss France est exigeant. Pour participer au concours, il faut remplir un certain nombre de critères concernant la taille, l'âge... et les tatouages. Ceux-ci ne sont pas tolérés par le règlement sur les parties visibles du corps. Mais plusieurs candidates régionales ont été élues en camouflant les leurs. D'où la colère de Miss Toulouse, évincée de la compétition en raison de ses tatouages.

Dans quatre mois, 31 Miss régionales seront sur scène, devant les caméras de TF1, attendant le verdict des Français. Mais Ornella Bellorti, alias Miss Toulouse 2015, ne sera pas parmi elles. La jeune femme a été évincée de la compétition en raison d'un tatouage trop visible. Une décision qu'elle conteste sur sa page Facebook, rappelant que certaines reines de beauté tatouées ont remporté les élections régionales. Sans oublier Marine Lorphelin, Miss France 2013, qui arbore un tatouage sur le flanc gauche - à moins qu'elle ne l'ait fait après avoir rendu sa couronne ?

"Toute dissimulation entraînera la disqualification immédiate"

Le règlement du comité Miss France est pourtant clair sur ce point. "La candidate s'interdit tous artifices tendant à transformer son aspect naturel, tel que faux cils, perruque, postiches, tatouages trop visibles, piercings, décoloration, prothèses mammaires, lentilles de contact de couleur. Toute dissimulation entraînera la disqualification immédiate. Sont seules autorisées certaines opérations de chirurgie esthétique consistant à améliorer un aspect disgracieux (nez, grains de beauté sur le visage, dentition)", peut-on lire parmi les différents critères à remplir pour se présenter à l'élection.

Une règle floue

Il semble donc surprenant que certaines reines de beauté ait réussi à passer à travers les mailles du filet. Antoine Lima, délégué du comité régional Miss France Endemol, a tenté d'apporter quelques précisions. "Le tatouage n'est pas interdit, il est juste toléré. Sa seule limite est la voyance. Par exemple, une miss peut avoir un sein tatoué, dans la mesure où celui-ci sera toujours caché par un vêtement. Le règlement est le même pour Ornella [Miss Toulouse, ndlr] comme pour les autres miss. D'ailleurs, elle s'est engagée en signant un contrat et ne pouvait ignorer ce point de règlement", a-t-il déclaré au journal La Dépêche.

Si la jeune femme assure avoir averti les organisateurs du concours qu'elle avait plusieurs tatouages, ceux-ci soutiennent le contraire. "Miss Toulouse a joué, elle a perdu", tranche Antoine Lima. Un verdict trop sévère ?

À ne pas rater