Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Miss France 2014 : poses qui tuent, looks de la honte, la rétro kitsch

Cela fait des semaines que le sujet tourne en boucle : Miss France 2014. Les candidates, le jury, la couronne ou encore la robe des demi-finalistes, on sait tout ou presque. Un sujet avec lequel on évite de trop plaisanter au risque de se faire réprimander par Sylvie Tellier. Mais voilà, ce que l'on aime aussi chez Miss France, c'est le côté franchouillard voire carrément kitsch qui se cache sous l'écharpe...

Sylvie Tellier, Marine Lorphelin, la toute jeune maman Corinne Coman, elles nous ont toutes envoyé du rêve et des paillettes lors de leur couronnement malgré les larmes pas toujours flatteuses.

Couronne qui scintille, robe de princesse et volée de confettis, chaque année en décembre le comité Miss France se charge de la livraison en glamour. Mais si le fameux comité (et l'on n'oubliera pas de citer Geneviève de Fontenay) se charge de nous vendre du rêve, il est aussi capable du pire. Il n'y a qu'à voir les séances photos infligées aux gagnantes. On ne parle bien sûr pas des shooting dénudés récemment condamnés par Sylvie Tellier, même si la majorité des miss finit un jour en couverture d'Entrevue. Non, on vise les photos clichés où le kitsch est roi.

Pose sur un dromadaire, une autre avec un ballon de foot aux côtés de Zidane, une autre chevauchant de façon sexy une moto de la police... les concepts sont tous plus originaux les uns que les autres à la grande joie des participantes. On notera une prédilection des photographes à moins que ce ne soit le comité Miss France pour tout ce qui est mise en scène avec la police ou la gendarmerie nationale. Sylvie Tellier et Marine Lorphelin en sont témoins. Et le pire dans tout ça c'est quand même que la miss en fonction doit se prêter au jeu durant une année complète, pas question de jeter l'écharpe avant.

Rien que pour ça, on salue les miss qui endurent sans ciller ces séances photos de la honte mais que nous on adore !

À ne pas rater