Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Minceur : les femmes, poussées à haïr les autres pour leur silhouette

La pression exercée sur les femmes pour être minces se fait sentir toute l'année, mais touche son point culminant l'été, lorsque les jambes se dénudent et que le maillot de bain est de mise. Pour répondre à cela, certaines succombent au régime, d'autres se mettent au sport. Et presque toutes complexent en scrutant le corps des autres, déversant sur elles la somme de leurs insécurités.

"Tu seras mince, un point c'est tout." Si cette règle n'est officiellement inscrite nulle part, les Françaises l'ont bien intégrée. Couvertures de magazines nous invitant à nous mettre au régime avant la "terrible" épreuve du maillot de bain, conseils des chefs et des nutritionnistes pour rééquilibrer notre assiette, publicités qui montrent des corps dénudés et toniques... La minceur fait la loi ou presque.

Si le message de santé porté par certaines recommandations est souvent plein de bonnes intentions, les diktats imposés en majorité aux femmes finissent bien souvent par être digérés par ces dernières. Résultat, on ne voit plus le monde que par cet unique prisme et cela nous entraine à transmettre nos complexes aux générations suivantes.

La preuve de cette corruption des esprits ? Les résultats d'un sondage réalisé sur le site Lucette.com pour le compte de Lineavi. La marque de substitut de repas en poudre en vente en pharmacie a interrogé 1 000 femmes entre 18 et 40 ans sur leur rapport à leur poids et à la minceur.

Les femmes obnubilées par leur poids

Ainsi, 57% des femmes considèrent que la moitié (voire plus) de leurs amies sont obsédées par leur poids. D'ailleurs, 43% des interrogées ont déjà fait entre 3 et 10 régimes dans leur vie (loin d'être finie).

Quand il est question de perdre du poids, elles adoptent les bons réflexes, comme se mettre à consommer en priorité des fruits et des légumes. On rappellera seulement que ces derniers s'inscrivent dans le cadre d'une alimentation équilibrée, et pas uniquement d'un régime qui, on le rappelle, a toutes les chances de nous faire gagner quelques kilos de plus au final.

Détester les autres pour ses complexes

Le sondage nous apprend aussi que 60% des femmes ont abandonné l'idée du "jean minceur", ce pantalon test datant bien souvent de nos années fac, une époque où l'on pesait quelques kilos de moins, ou alors acheté pour cette seule fonction et dans lequel on tente toujours de rentrer. Mieux vaut arrêter de se faire du mal.

Plus inquiétant, le chiffre avancé concernant les femmes haïssant au moins une fille par jour pour sa silhouette. Ainsi, elles sont 86% à jalouser le corps d'une autre. Une "haine" qui ne tient bien sûr pas compte des complexes que cette autre doit elle aussi avoir.

Se comparer aux passantes dans la rue, c'est une chose commune, un réflexe difficile à contrôler. Mais avoir du ressentiment envers les autres du fait de son propre manque d'estime de soi, voilà qui pose un problème corsé qui montre combien on nous invite à mincir avant même d'apprendre à nous aimer.

Or, de là naissent des complexes pouvant peser gros. Amour propre en berne, troubles alimentaires, dépression... Adoucir le regard que l'on pose sur soi et sur les autres, voilà le premier pas vers le bien-être.

À ne pas rater