Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Michelle Williams, poupée fragile pour Flare

Michelle Williams fait la couverture du numéro de juillet de Flare
Michelle Williams fait la couverture du numéro de juillet de Flare

La douce Michelle Williams n'aime pas faire de vagues. C'est progressivement qu'elle expose sa relation avec Jason Segel (un des acteurs de "How I Met Your Mother"), et petit à petit qu'elle s'essaie à des looks plus osés. Et sa patience paie ! L'actrice, que l'on verra en fin d'année dans le film "Take this Waltz", fait la Une de Flare, angélique dans son chemisier immaculé.

La jolie blonde à la coupe garçonne pose telle une poupée fragile, habillée d'un jupon aux imprimés bleus, et d'un chemisier blanc aux manches mi-longues et au col claudine finement découpé. Pour compléter cette tenue de petit fille sage, l'actrice opte pour un fin bracelet en argent décoré de fleurs, et d'une bague qu'elle porte au petit doigt. Tout son look est lumineux, et cette effet de lumière est renforcé avec le maquillage très léger de la star.

Elle affiche un teint zéro défaut, comme une poupée de porcelaine, et intensifie surtout ses yeux grâce à une couche de mascara sur les cils du haut mais aussi du bas. Michelle Williams pose en toute innocence, comme pour rappeler son rôle dans "Take This Waltz" où elle joue une femme mariée hésitant à succomber au charme d'un autre homme...

Elle explique ainsi, dans son interview au magazine, qu'elle a joué son rôle en pensant à une jeune fille basculant avec crainte dans l'âge adulte. Son personnage vit de nombreux bouleversements, qui seront comme des rites de passage. Et l'actrice, à propos des relations amoureuses, ajoute: "On mérite mieux que quelqu'un qui est juste gentil avec nous. Je pense que ces derniers temps, la gentillesse semble suffisante, car c'est devenu une qualité rare. Mais quand on y réfléchit, on se dit 'Hmmm, je peux très bien être gentille avec moi même' Et que fait-on de tout le reste ? La vie est trop courte et trop difficile pour ne pas essayer d'obtenir ce que l'on veut."

Vu son air angélique en Une de Flare, on lui donnerait bien tout ce qu'elle désire !

À ne pas rater