Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Michelle Obama : cheveux au vent, elle choque l'Arabie Saoudite

Lors de leur déplacement à Ryad, en Arabie Saoudite, Michelle et Barack Obama ont fait parler (et le font toujours d’ailleurs). La raison ? Les cheveux de la Première dame des États-Unis qui n'étaient pas recouverts d'un voile, comme l'impose la loi du pays pour les femmes.

Mardi 27 janvier 2015, Michelle Obama accompagnait son mari le président Barack Obama à Ryad, en Arabie Saoudite. Le but de cette visite était de rencontrer le nouveau roi Salmane ben Abdel Aziz et lui présenter leurs condoléances suite au décès de son prédécesseur, le roi Abdallah. Si la tenue de la première Dame des États-Unis était tout à fait décente pour la circonstance, elle a néanmoins choqué de nombreux ultra conservateurs à cause de son absence de voile.

Michelle Obama : le voile de la discorde

En effet, Michelle Obama ne portait pas de voile pour cacher ses cheveux, chose obligatoire pour les femmes dans ce pays (très) conservateur. Évidemment, il ne s'agissait pas là d'un oubli car pour rappel, lorsqu'elle s'était déplacée en Indonésie en 2010, elle avait couvert ses cheveux. Nous y voyons plutôt là un message politique de cette dernière dans ce pays où la liberté de la femme est plus que restreinte. Un spécialiste de l'Arabie Saoudite expliquait même au site LePoint.fr que "dans un pays où les femmes sont opprimées" le fait de ne pas avoir voulu porte le voile est "un message politique au royaume". Malgré tout, rappelons que la loi saoudienne sur le port du voile n'oblige pas les femmes qui appartiennent à des délégations officielles étrangères de le porter. Lorsqu'elles le font, c'est plutôt vu comme une marque de respect envers le pays, mais ce n'est pas une obligation.

Une première Dame boudée

Le site France Info explique qu'une rumeur a circulé sur les réseaux sociaux prétendant que la télévision nationale saoudienne aurait flouté les images de la première Dame (non voilée) lorsqu'elle était près du roi Salmane ben Abdel Aziz. Une rumeur évidemment erronée : "L'image a été modifiée avant d'être postée sur YouTube et reprise sur les réseaux sociaux". Néanmoins, si le nouveau roi Salmane a serré la main de Michelle Obama, les autres dirigeants et hommes politique du pays se seraient simplement contentés... d'un signe de la tête.

À ne pas rater