Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Michel Hazanavicius : ''Bérénice Bejo me sidère toujours autant''

Le couple formé par la belle Bérénice Bejo et le réalisateur Michel Hazanavicius est venu présenter son dernier film The Search, en compétition au Festival de Cannes 2014. Mercredi 21 mai, ils ont accordé une interview à 20 minutes, dans laquelle ils reviennent sur les conditions de tournage très difficiles, mais aussi sur leur complicité inaltérable à la vie comme à l'écran.

Bérénice Bejo et Michel Hazanavicius sont sur la Croisette pour présenter leur dernier film, un drame prenant sur la guerre de Tchétchénie intitulé The Search. Le duo inséparable est apparu plus en forme que jamais sur le tapis rouge du festival de Cannes, mercredi 21 mai 2014, pour défendre ce nouveau projet, accompagné du petit Abdul-Khalim Mamatsuiev, l'autre héros du long-métrage. Pour l'occasion, le couple le plus glamour du cinéma français a accordé une interview au quotidien d'information 20 minutes, dans lequel ils racontent les conditions de tournage difficile en Géorgie, mais aussi leur complicité inaltérable sur le plateau.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Bérénice Bejo a eu beaucoup plus de travail que sur le tournage de The Artist avec Jean Dujardin : "Mon rôle était intense car je devais souvent jouer seule, soit au téléphone, soit devant un enfant rendu muet par traumatisme. C'était un personnage plus difficile à composer que la starlette de The Artist."

Pour Michel Hazanavicius ça n'a pas été de tout repos non plus, puisque le réalisateur avoue avoir passé deux fois plus de temps de tournage pour The Search que pour celui de The Artist. Une différence d'autant plus marquée, que ce dernier s'est entièrement déroulé en studio. Mais malgré les conditions de tournage très difficiles, le réalisateur oscarisé en 2012 aime toujours autant diriger sa femme : "Je ne dirigerais pas Bérénice si elle jouait comme une banane. Elle me sidère toujours autant par la qualité de ses prestations et sa compréhension des personnages."

Mais les compliments de son époux ne parviennent pas à déstresser Bérénice, qui sait que toute la profession les attend au tournant : "Cela fait monter la pression car je ne suis pas certaine que notre film sera jugé seulement sur ses qualités. Je suis bien consciente du fait que nous avons provoqué des jalousies."

Toujours à l'affiche du film Le Dernier Diamant (sorti le 30 avril 2014) avec Yvan Attal, Bérénice peut tout même se targuer d'avoir fait pleurer la grande Nicole Kidman l'année dernière grâce sa prestation dans le film d'Asghar Farhadi intitulé Le Passé, et qui lui a valu de remporter le prix d'interprétation féminine. Pas besoin d'angoisser, la maman de Lucien et Gloria a déjà gagné le plus beau prix pour une actrice au Festival de Cannes

À ne pas rater