Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Michel Denisot clashe : "Louise Bourgoin renie son passé de miss météo"

Pendant deux ans, Louise Bourgoin a été la Miss Météo du "Grand Journal" de Canal+, alors présenté par Michel Denisot. Si on pensait que l'ex-miss météo et l'ancien "big boss" de l'émission étaient en bons termes, on en doute finalement lorsqu'on lit le dernier édito de l'actuel directeur de la rédaction du Vanity Fair.

Existerait-il une certaine amertume entre Louise Bourgoin et Michel Denisot ? Dans l'édito du Vanity Fair d'octobre 2014, ce dernier dit tout le bien qu'il pense de Canal+, "cette chaîne que j'ai vu naître et grandir" mais également de "la nouvelle génération de Canal+". Il explique que la cultissime "météo découvre tous les deux ans une nouvelle actrice : Doria Tillier la dernière en date, la fabuleuse Charlotte Le Bon que je préfère à Anne Hathaway, Louise Bourgoin qui renie son passé de miss météo pour mieux s'affairer sur grand écran..." Oups, on note un petit tacle là. Est-ce que l'ex-présentateur du "Grand Journal" de Canal+ aurait une dent contre l'actrice et ex-Miss Météo ?

"Je gagnais un salaire de ministre"

Souvenons-nous, en février 2014, Louise Bourgoin avait accordé une interview au magazine Marie-France. Elle avait alors confié avoir fait la Miss Météo pour l'argent "et soyons clair : je gagnais un salaire de ministre et j'en étais très contente". Elle avait néanmoins ajouté que si elle avait "continué plus longtemps, c'était l'ulcère assuré." Un stress pas facile à gérer donc pour l'actrice de "L'amour dure trois ans", qui a travaillé avec Michel Denisot sur Canal+ de 2006 à 2008.

Le nouveau directeur de la rédaction du magazine Vanity Fair n'aurait-il pas apprécié les propos de la jeune femme ? Impossible de l'affirmer puisque celui-ci ne s'est pas plus étendu sur le sujet... Peut-être que la pétillante interprète d'"Adèle Blanc-Sec" nous en dira un peu plus si elle décide de revernir sur ce tacle.

Retrouvez l'édito de Michel Denisot dans le Vanity Fair du mois d'octobre 2014.

À ne pas rater