Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Melania Trump : pourquoi sa tenue Calvin Klein ne passe pas

Melania Trump
Melania Trump

Melania Trump n'en finit plus de causer des fashion scandales. Celle que personne du milieu ne voulait habiller semble s'être pris d'affection pour Calvin Klein. Problème : Raf Simons, le créateur artistique de la marque, n'est pas un fan des Trump...

Entre Melania Trump et la mode, c'est une relation complexe. Traditionnellement, Premières dames et grandes marques font plutôt bon ménage. Alors que toutes les maisons se battaient pour habiller Michelle Obama et que le public se régale des dernières tenues Vuitton de Brigitte Macron, Melania n'a pas les faveurs des créateurs. Farouchement opposés aux idées et à la politique de son mari, Zac Posen, Marc Jacobs, Tom Ford et beaucoup d'autres ont déclaré qu'ils ne l'habilleraient pas.

Melania Trump fan de Calvin Klein ?

Si la Première dame avait longtemps privilégié Dolce & Gabbana et Ralf Lauren, qui n'ont pas vu le problème à publiquement habiller Madame Trump, il semblerait que cette dernière se soit trouvé un nouveau chouchou. Pour le lancement des Invictus Games en compagnie du prince Harry, Melania a opté pour la seconde fois en public pour du Calvin Klein. Elle a arborée un tailleur pantalon noir et blanc accompagné d'une paire d'escarpins noirs.

Melania Trump
Melania Trump

Il y a fort à parier que ce n'est pas la maison Klein qui a prêté ces vêtements et la question se pose : à quoi pensaient les stylistes de Melania ? En effet, Raf Simons, directeur artistique de la maison n'est pas un grand fan des Trump. Le Belge se sert de ses collections pour commenter et subtilement critiquer l'état actuel de l'Amérique. Sur son premier défilé, il rendait hommage à la tradition multiculturelle des Etats-Unis, un joli pied de nez à la politique de Donald. Pas sûr que Melania, elle, ait bien saisi le message. Un nouvel scandale mode à venir ?

À ne pas rater