Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Mel B des Spice Girls : elle en veut toujours à Geri de son départ de la bande

Pas facile de tirer un trait sur sa plus grande aventure. C'est le cas de Melanie Brown, l'ancienne Spice Girls alors surnommée Mel B, qui revient avec une petite pointe d'amertume sur la dissolution du groupe des années 90.

Victoria, Mel B, Mel C, Emma et Geri étaient au sommet de leur gloire à la fin des années 90 avec leur groupe des Spice Girls, lorsque la Sexy Spice qu'interprétait Geri Halliwell annonce son départ du clan en 1998. La fin du groupe anglais était alors inexorablement écrite. Emma, Mel C, Victoria et Mel B n'ont eu d'autre choix que de se plier à cette décision. Si aujourd'hui, la plupart d'entre elles se sont lancées dans d'autres carrières, Victoria Beckham reste sans aucun doute le modèle de reconversion réussie, Melanie Brown aka Mel B ne s'en sort pas mal non plus. Néanmoins, la jurée dans les émissions "America's Got Talent" et "The X Factor" anglais, ne semble pas avoir totalement digéré la décision de Geri Halliwell...

Invitée sur le plateau de l'émission "Watch What Happens Live" sur la chaîne BravoTV, Mel B s'est confiée sur le départ de Ginger (surnom de Geri Halliwell) et explique : "Je pense qu'elle avait d'autres projets en tête... Je crois qu'elle ne supportait plus la pression. Elle en a d'ailleurs parlé dans son livre, et elle est partie." Mais ce qu'elle ne semble pas du tout accepter c'est le jour qu'a choisi Geri Halliwell pour l'annoncer : "Elle l'a fait le jour de mon anniversaire" avant d'ajouter : "Quelle pét**** !" Ambiance.

Mais on imagine qu'il s'agissait là d'une marque d'affection, et qu'il ne faut pas prendre au pied de la lettre cette insulte. Surtout qu'elle expliquait un peu plus tôt à Andy Cohen, l'animateur du show, qu'elle était toujours "très proche" des filles. Enfin, c'est ce qu'on espère car si l'on en croit le site Closer (qui reprend les propos du magazine Heat) l'entente entre Mel B et Victoria Beckham ne serait pas des plus chaleureuses...
À ne pas rater