Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Mathilde Seigner sans langue de bois et en 10 phrases choc

Au début de la semaine, Emmanuelle Seigner a fait la Une des journaux en partageant son avis sur la qualité de la musique du groupe "Téléphone". Pourtant dans la famille c'est généralement sa sœur Mathilde qui donne dans le franc-parler...

"Je suis attachiante!" pouvait-on lire au sujet de Mathilde Seigner sur la couverture du Parisien magazine en 2013. Ses 20 dernières années, l'actrice s'est autant fait connaître par ses films comme "Une hirondelle a fait le printemps" que par son absence de langue de bois (tout comme sa soeur Emmanuelle) et ses déclarations choc donnant parfois du fil à retordre à certains présentateurs télé. Retour sur ses coups d'éclats.

"Le public n'a pas à connaître nos salaires"
Si ces derniers temps tous le monde dévoile le salaires des copains, Mathilde Seigner elle le considère comme un sujet tabou et elle le dit haut et fort (comme toujours) dans Parisien Magazine en 2013.

"Mon Didou !"
Comment parler des coups d'éclat de l'actrice sans revenir sur la fameuse cérémonie des César en 2012. Alors qu'elle remet le prix du meilleur acteur dans un second rôle à Michel Blanc elle tente de faire monter sur scène Joey Starr partenaire dans le film "Max" estimant qu'il méritait la récompense. Une "maladresse" comme elle le dira plus tard lors de ses excuses via un communiqué de son avocat, dont on se souvient autant que le clash Kanye West/Taylor Swift aux MTV Video Music Awards 2009.

"Internet est un drame de l'humanité"
Choquée par l'ampleur qu'a pris sa déclaration choc aux César, l'actrice blâme la toile au micro d'Europe 1.

"Je suis votre cruche de service"
Cette fois, c'est sur le plateau du "Grand Journal", à l'époque animé par Michel Denisot que la jeune femme provoque. Elle s'en prend à l'émission en soulignant qu'ils se "moquent tout le temps" d'elle notamment en repassant sa maladresse aux César. "Ça vous a fait votre semaine hein, je suis votre cruche de service ici" plaisante-t-elle déclarant vouloir tourner la page de cette "générosité maladroite".

"Bon ben je vais y aller moi"
Invitée de "On n'est pas couchés" en 2012 pour la promotion de "Maman" Mathilde Seigner a quitté le plateau alors qu'une chroniqueuse complimentait le travail de l'une des autres actrices du film. Elle est ensuite revenue expliquant qu'elle voulait juste "fumer une clope" et que "ça va être encore sur internet"...

"Ils sont moches et sales"
En 1999, l'actrice n'avait pas le même avis sur son partenaire Joey Starr. Dans "Tout le monde en parle" elle ne mâche pas ses mots. "Je déteste le rap. NTM, je vais être vulgaire : ils me font chier. Ils me font chier parce qu'ils sont à la télé, ils ont fumé 50 pétards, ils sont moches, ils sont sales."

"Les Gérards c'est aussi con que les César"
En 2010 pour ne pas faire de jaloux, Mathilde Seigner déclare sur le plateau de "C à vous" qu'en fait "les Gérards sont aussi cons que les César" lorsqu'on lui parle des différentes catégories de la cérémonie.

"C'est la mode des brunes cheveux coupés courts avec des tronches à boutons"
C'est comme cela que la comédienne parle des autres actrices du moment, une phrase choc que Ardisson ne manque pas de lui rapeller début 2000 et visiblement, elle assume l'avoir dit.

"Dis au revoir et je m'en vais"
S'il y a une chose que Mathile Seigner déteste c'est visiblement le retard. C'est d'ailleurs pour cette raison que la jeune femme a décidé de quitter "Salut les terriens" avant même d'avoir fait la promo de son film. "J'aurai pas envie de le vendre j'en ai rien à foutre là c'est fermé. Dis au revoir et je m'en vais".

"Il faut savoir se taire aussi"
Depuis 2013, Mathilde Seigner est un brin usée par ses dérapages à répétition et elle a déclaré à La Parisienne "Désormais, je fais plus attention, car mes coups de gueule sont utiles aux journalistes, mais ils ne me servent à rien."

À ne pas rater