Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Marlène Jobert : Claude Berri, Walter Green... Les hommes de sa vie

Si elle est davantage connue aujourd'hui pour ses talents de romancière et de narratrice de contes pour enfants, Marlène Jobert a avant tout été une des actrices françaises les plus populaires de sa génération. Sa coupe à la garçonne et ses taches de rousseur ont fait d'elle un sex-symbol dans les années 1960 mais elle a toujours été une grande romantique. Découvrez quels hommes ont véritablement marqué sa vie.

Claude Berri

Alors qu'elle n'a encore jamais fait de cinéma et qu'elle s'apprête à décrocher son premier rôle au théâtre, Marlène Jobert connait une première histoire d'amour passionnée avec le réalisateur Claude Berri. Dans une interview accordée à Gala en novembre 2014, elle se souvient : Je suis tombée follement amoureuse de lui. Il était drôle, sensible, son intelligence vive et son imagination débordante m'impressionnaient. Nous nous sommes très vite installés ensemble alors que je n'avais que 22 ans et lui 28." Plus l'actrice a du succès dans sa carrière et moins son couple fonctionne. "Un soir, au cours d'une dispute, il me gifle. Le geste de trop" écrit-elle dans ses mémoires sorties en 2014, "Les baisers du soleil" (chez Plon).

Jean-Luc Godard

Marlène Jobert fait ses débuts de comédienne au théâtre. Elle décroche même, en 1962, un rôle aux côtés d'Yves Montand. Il faut attendre 1966 pour que la jolie rousse tente sa chance au cinéma et c'est Jean-Luc Godard qui lui offre son premier grand rôle. Elle joue Elizabeth dans "Masculin, Féminin", aux côtés de Chantal Goya et Jean-Pierre Léaud. Elle a confié aux Inrocks ne s'être entendue ni avec Godard ni avec Léaud mais elle reste fière et heureuse que ce film l'ait lancée. Abordant les thèmes de la jeunesse et du sexe en France dans les années 60, le long métrage est d'abord interdit au moins de 18 ans. Cette censure offre au film une jolie promotion à sa sortie et une popularité décuplée pour Marlène Jobert.

Walter Green

En 1976, alors que Marlène Jobert est une des actrices les plus populaires du cinéma français, elle fait la rencontre de Walter Green, un chirurgien-dentiste suédois. Dans un entretien accordé aux Inrocks en 2014, elle se remémore leur rencontre. "La première fois qu'il m'a invitée au restaurant, toute la salle m'a reconnue et chuchotait en nous regardant. Il n'en revenait pas. Avec le plus de modestie possible, je lui ai expliqué que j'étais un peu célèbre. Mais lui était dentiste et le cinéma ne l'intéressait pas... Au fond, qu'il soit à ce point ignorant de ma notoriété n'était pas pour me déplaire". En 1980, ils ont deux jumelles, Joy et Eva Green. 37 ans après leur rencontre, Marlène et Walter sont toujours ensemble.

Giulio et Vittorio

A 70 ans, Marlène Jobert est l'heureuse grand-mère de deux petits garçons, prénommés Giulio (quatre ans) et Vittorio (18 mois). Ils sont les fils de sa fille Joy qui vit en Toscane. En 2011, lors de la naissance de Giulio, l'actrice et romancière se confiait sur son bonheur à Ici Paris : "Je suis folle de joie ! Ça fait des années que j'attendais ça. Giulio a cinq mois et c'est une petite merveille. Il a l'oeil vif, il est gai, il a un tempérament heureux".

À ne pas rater