Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Marion Cotillard, Leonardo DiCaprio, Claire Keim, ils s'engagent pour la planète

Actuellement en voyage aux Philippines aux côtés de François Hollande, Marion Cotillard et Mélanie Laurent font partie de ces célébrités du monde du cinéma ou de la musique qui s'engagent pour la protection de l'environnement. Et mine de rien, les stars green sont de plus en plus nombreuses.

Longtemps considérés comme des hippies aux préoccupations baba cool, les écologistes ont aujourd'hui changé d'image. Secondés par des célébrités qui s'engagent, leur parole se fait de plus en plus audible, même si le chemin demeure long.

Dernier exemple en date, l'actuel séjour de François Hollande aux Philippines. Premier président de la République à s'y rendre, il a en ligne de mire la lutte contre le réchauffement climatique, thème de la grande conférence qui se tiendra en décembre à Paris. A ses côtés, deux actrices bien connues des tapis rouges : Marion Cotillard et Mélanie Laurent.

Ou comment le people et le politique se mélange pour mieux venir en aide à l'environnement. Militante de Greenpeace, Marion Cotillard ne cache pas son engagement envers la protection des mers. Même chose pour Mélanie Laurent, qui a pris la pose pour la campagne "Fishlove", et posé sa voix sur un documentaire contre la surpêche.

Leonardo DiCaprio, fer de lance des stars green

Elles ne représentent qu'un échantillon de ces célébrités ouvertement écolos et qui mettent leur renommée au profit de cette cause. Parmi les exemples les plus marquants, celui de Leonardo DiCaprio. Dès 1998 et le succès de "Titanic", l'acteur crée la Fondation Leonardo DiCaprio, qui soutient les initiatives envers le développement durable.

Au volant d'une voiture écolo (quand il n'est pas à vélo), la star a équipé sa maison de panneaux solaires et ne compte plus les millions donnés à des associations. En février 2014, Oceana, qui lutte pour la protection des écosystèmes marins a ainsi reçu un chèque de 3 millions de dollars de la part de l'acteur.

Mieux, en septembre dernier, il est devenu messager de la paix de l'ONU, spécialisé sur la question du réchauffement climatique.

Mode, sportifs, acteurs, même combat

Comme lui, nombreux sont ceux à s'être engagés dans le domaine. Son ex-compagne, Gisèle Bündchen, produit des tongs 100% recyclables avec Ipanema, qui reverse une partie des bénéfices à l'Institut Sociologique Environnemental. Le top a aussi lancé sa ligne de cosmétiques bio.

"J'ai grandi dans une petite ville dans le sud du Brésil et j'ai eu l'occasion de vivre entourée par la nature. Je n'aurais pas pu avoir une meilleure enfance. Il faut agir pour que les générations futures aient la même opportunité."

Végétarienne depuis ses huit ans, Natalie Portman milite elle pour le développement de chaussures véganes et s'est rendue en 2007 au Rwanda dans le cadre d'un documentaire sur les gorilles, en danger dans la région.

Stella McCartney a elle banni la fourrure et le cuir de ses collections et milite pour le bio.

Des écolos français en nombre

En France aussi, on ne manque pas de célébrités écolos. En 2003, suite au naufrage du Prestige, Bixente Lizarazu a créé l'association Liza pour une mer en bleu, afin de protéger l'environnement et le littoral. Cette dernière organise notamment des journées de nettoyage des plages.

Sa compagne, l'actrice et chanteuse Claire Keim, mène le même combat. Marraine de la Fondation Nicolas Hulot en 2004, elle a apporté son soutien au chef amérindien Raoni Metuktire en 2011 dans son combat contre le barrage Belo Monte au Brésil.

Enfin, impossible de parler de célébrités green sans évoquer le cas Nicolas Hulot. L'ancien photographe et animateur d'"Ushuaïa" a permis d'éveiller les consciences à la nécessité de protéger l'environnement grâce à son émission. Depuis, c'est vers la politique que le journaliste s'est tourné. Conseiller des politiques, il a bataillé pour imposer son Pacte Ecologique.

Il est aujourd'hui le conseiller spécial de François Hollande sur les questions d'environnement. A "l'homme qui veut sauver la Terre", comme la surnommé Le Nouvel Observateur, incombe une mission digne d'un super-héros.

À ne pas rater