Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Marion Bartoli trop maigre et "malade" ? "J'aime mon nouveau corps"

À ses détracteurs qui la disent trop maigre et "malade", Marion Bartoli répond, dans une interview donnée au Daily Mail, qu'elle est très fière d'avoir retrouvé le corps de ses 16 ans.

La fin de sa carrière de tenniswoman a marqué un tournant dans sa vie. À 31 ans, Marion Bartoli a décidé de se reprendre en main. Et ce nouveau départ a commencé par un régime drastique qu'elle considère plutôt comme un rééquilibrage alimentaire. En l'espace de six mois, l'ex-joueuse s'est délestée d'une vingtaine de kilos. Sa silhouette extrêmement mince, qu'elle entretient à la salle de sport et chez elle en pratiquant le yoga, ne plaît toutefois pas à tous ses fans. Beaucoup se disent inquiets pour la santé de la jeune femme qui maigrit à vue d'oeil.

Marion Bartoli fière de sa silhouette

Interrogée par le Daily Mail sur cette perte de poids spectaculaire, Marion Bartoli s'est défendue de faire de sa silhouette une obsession. "J'aime la mode et j'aime mon nouveau corps", a-t-elle déclaré. Quant à ceux qui la disent malade, elle balaie leurs critiques d'un revers de main : "Tout le monde y va de son commentaire - ils disent que suis trop maigre, trop ceci, trop cela. Si vous commencez à écouter tout ce que les gens pensent, vous ne serez jamais capable de contenter tout le monde et vous ne serez jamais heureux avec vous-même".

"J'ai le corps de mes 16 ans"

Loin de se soucier des réactions que son nouveau corps peut susciter, la trentenaire assume pleinement cette minceur nouvelle, tout en assurant ne pas se priver : "Maintenant je fais du stretching toute la journée alors qu'avant je devais lever des poids de 200 kg, du coup je ne mange pas la même nourriture. [...] Si vous regardez les photos, j'ai le même corps aujourd'hui que celui que j'avais à 16 ou 17 ans. Je suis fine, mais c'est comme ça que je suis naturellement". Et de conclure sans plus de cérémonie : "Je suis parfaitement heureuse de là où j'en suis maintenant".

À ne pas rater