Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Marion Bartoli, gravement malade : elle se bat "pour rester en vie"

La semaine dernière, Marion Bartoli annonçait avoir un grave problème de santé à l'origine de son extrême minceur : un virus qui l'affaiblit chaque jour un peu plus. Dans une interview à RTL, l'ancienne tenniswomen a décrit les nombreux symptômes de cette mystérieuse maladie.

Ses fans avaient raison de s'inquiéter : Marion Bartoli est gravement malade. Jeudi dernier, elle déclarait dans une interview à Paris Match avoir contracté un virus notamment responsable de sa perte de poids. "J'ai un virus que mon corps combat. C'est la raison pour laquelle il ne me laisse rien manger. Je vais devoir entrer en clinique, en Italie, à la fin de Wimbledon", expliquait-elle dans les colonnes du magazine. À RTL, elle a énuméré tous les symptômes de cette maladie pour le moment inconnue. La liste est longue, surtout celle des aliments qu'elle ne peut plus ingérer.

"Mon corps dimi­nue de plus en plus le nombre d'aliments qu'il arrive à accep­ter et donc ça me réduit à quasi­ment plus rien. Il me reste la salade, le concombre sans la peau, de l'eau sans sel, voilà il faut que je véri­fie toutes les étiquettes de chaque eau pour voir celle qui est la moins salée par rapport à d'autres. Et puis tous les produits vraiment sans gluten, sans sucre, sans produit laitier, sans oeuf, il faut que je véri­fie toutes les étiquettes, c'est un calvaire absolu", a raconté Marion Bartoli dans un entretien téléphonique à la station de radio. Physiquement très réduite, elle affirme d'un ton grave : "J'essaie juste de me battre avec le peu de force qu'il me reste pour rester en vie".

"Mon corps n'accepte plus l'eau du robinet"

L'ancienne athlète se retrouve contrainte à réduire ses contacts avec les choses les plus essentielles du quotidien : "Mon corps n'accepte plus l'eau du robi­net, je pense qu'il y a trop de microbes pour lui, il arrive pas à se défendre contre ça, donc j'ai une réac­tion aller­gique, j'ai mes veines qui commencent à gonfler énor­mé­ment. Pareil avec le télé­phone portable, là je vous parle en kit main libre mais je peux pas avoir le télé­phone à côté de moi".

Sa perte de poids express n'avait donc rien à voir avec une envie de retrouver une silhouette fine. Espérons pour Marion Bartoli que son séjour dans la clinique italienne recommandée par Richard Bronson permettra de trouver une solution à sa maladie.

À ne pas rater