Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Marine Lorphelin : méconnaissable guerrière en couverture de Must Magazine

Pour Must Magazine, Marine Lorphelin a décidé de jouer les guerrières. Impressionnante mais très jolie, Miss France 2013 est prête pour la Révolution !

En parallèle de ses études de médecine, Marine Lorphelin prend un peu de temps pour revenir à ce qui l'a fait connaître du grand public : le mannequinat. Le magazine calédonien, Must, a choisi la belle brune aux yeux verts pour être le visage de son tout dernier numéro et le moins que l'on puisse dire c'est qu'on peine à reconnaître notre belle Miss France 2013...

Après s'être offert des vacances de rêve en Nouvelle-Calédonie avec son petit ami, il semblerait que la jeune femme ait eu un véritable coup de coeur pour l'archipel en acceptant de poser pour Must. Toutefois, celle qui est récemment retournée sur les bancs de l'école assure ses missions de mannequin avec brio pour un numéro spécial tournant autour de la révolution.

Marine Lorphelin, sublime guerrière

Cette couverture a de quoi nous surprendre ! Il faut dire que nous étions plus habitués à voir Marine Lorphelin dans de somptueuses robes de princesse. Loin des strass et des paillettes, pour la couverture du 35ème numéro de Must, Marine a choisi de revêtir une tenue de guerrière. Méconnaissable, elle n'en demeure pas moins sublime.

Pour cette édition dédiée à la révolution menée par Che Guevara dans les années 50, l'ancienne Miss France adopte une allure rebelle qui change de celle, plus douce, qu'elle a l'habitude d'avoir. Regard dur et mutin, casque de motard en cuir vert sur la tête, la jolie Marine est une révolutionnaire plutôt très sexy. Mais il faut dire qu'on n'oserait tout de même pas l'embêter par peur de représailles...

À ne pas rater