Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Marilyn Monroe, Rita Hayworth : chirurgie a Hollywood, quand tout a commence...

Lorsque des documents officiels ont démontré il y a quelques jours que Marilyn Monroe s'était fait refaire le menton, le ciel nous est tombé sur la tête. Comment ? Marilyn ? Non, pas elle ! Après quelques recherches sur le sujet, nous nous sommes rendu compte que la pression exercée par les studios sur les actrices pour qu'elles soient toujours plus belles ne datait pas d'hier, c'est le moins que l'on puisse dire.

Parce qu'avoir recours à la chirurgie esthétique n'a pas été toujours aussi facile et banal qu'aujourd'hui, on aurait pu penser que les actrices de l'âge d'or d'Hollywood avaient mieux vécu leurs petits défauts physiques que les stars d'aujourd'hui. On croit, à tort, qu'à cette époque, naître avec un nez trop large ou le front bas était irrémédiable et donc peu important. Pourtant, quand on s'intéresse d'un peu plus près aux habitudes des stars de cette époque, on se rend compte que le physique des actrices a toujours été au coeur des préoccupations des studios de cinéma, de manière excessive.

Pour tout dire, la chirurgie esthétique avait déjà fait d'énorme projet à l'aube des années 50. La raison de l'améliorations des techniques et des résultats ? La Seconde Guerre Mondiale et ses "Gueules Cassées". La chirurgie esthétique a connu un essor sans précédent et s'est énormément perfectionnée pour venir en aide aux combattants défigurés par des éclats d'obus. Des loteries nationales ont même été organisées durant l'après-guerre. Les lots à gagner ? Des interventions de chirurgie plastique pour rendre aux vétérans un visage humain, une dignité. Fort de leur expérience en esthétique et après avoir réparé des visages littéralement explosés, les chirurgiens se sont sentis d'attaque pour créer des nez en trompette et rectifier des mentons fuyants.

C'est d'ailleurs cette intervention qu'a subi Marilyn Monroe. Elle s'est fait poser un morceau de cartilage au niveau du menton pour donner une forme plus harmonieuse à son déjà si joli minois. Parmi les autres actrices de l'époque à avoir eu recours à la chirurgie, on compte également Rita Hayworth. A l'époque où elle n'était encore que Margarita Cansino, la brune s'est fait retirer des molaires pour creuser ses joues, rectifier les incisives, relever l'implantation des cheveux pour agrandir son front et elle a suivi un régime draconien pour correspondre à ce que les producteurs voulaient.

Effectivement la chirurgie n'en était peut-être qu'à ses balbutiements, mais on faisait déjà maigrir les actrices à l'époque de l'âge d'or d'Hollywood. Jennifer Lawrence peut être consolée, bien d'autres actrices avant elle ont été sommées de maigrir pour un rôle. Qui ne se souvient pas de la beauté élégante de Greta Garbo ? Considérée comme une des plus grandes actrices de tous les temps, la Suédoise a eu des débuts bien difficiles à Hollywood. Louis B Mayer, grand producteur de cinéma, a dit qu'à son arrivée aux États-Unis, Greta Garbo ressemblait à une "grosse vache nordique". Un régime draconien et un relooking complet vont la métamorphoser. Elle se fait couper les cheveux, rectifier les dents, raser les sourcils pour les redessiner au crayon (la grande mode à l'époque), ces yeux sont maquillés à outrance pour lui donner un regard dramatique... C'est ainsi changée qu'elle obtiendra des rôles dans des films muets, puis dans Anna Karenine, film qui fera d'elle l'actrice la plus bankable de l'époque.

Toutes ces anecdotes prouvent que les critères physiques pour être actrice ont toujours été très précis et normés. Les icônes d'aujourd'hui ne sont au final que les complexées d'hier. Jamais assez minces, jamais assez belles... Ces femmes étaient prêtes à tout pour réussir, quitte à y laisser quelques dents. Avec les progrès de la médecine esthétique et de la chirurgie, la dictature de la perfection a encore de beaux jours devant elle à Hollywood.

Amélie Wolf

À ne pas rater