Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Mariah Carey larguée par son milliardaire : elle était trop dépensière

Entre Mariah Carey et James Packer, c'est fini. Le milliardaire a quitté la chanteuse, trop dépensière à ses yeux?

Ça aurait dû être l'un des mariages de l'année. Mais Mariah Carey et James Packer ne convoleront pas dans les mois qui viennent : le milliardaire australien a quitté la chanteuse. Le magazine Woman's Day rapporte dans ses pages que le magnat des casinos en aurait eu assez de la folie dépensière de sa douce.

Mariah Carey a toujours été connue pour ses caprices et son goût pour les choses très chères. Nul doute qu'en fréquentant une telle fortune, elle ait été saisie de la folie des grandeurs. La jalousie maladive de la star a peut-être aussi pesé dans la balance : quelques semaines plus tôt, elle aurait jeté l'ordinateur de son fiancé par la fenêtre parce qu'il écoutait Beyoncé.

Mariah Carey pourra garder la bague

L'autre raison invoquée par James Packer au moment de la rupture serait la téléréalité que Mariah Carey a commencé à tourner, "Mariah's World". Tout comme Kanye West est réticent à l'idée d'apparaître dans "Keeping Up With The Kardashians", le milliardaire n'a pas souhaité vivre sous l'oeil des caméras ainsi que lui demandait sa fiancée.

"James avait de grosses réticences au sujet de l'émission de Mariah et sur le fait qu'elle voulait dévoiler leur vie au monde entier", a confié une source proche du businessman. Mais dans sa grande bonté, James Packer a permis à Mariah Carey de garder la bague de fiançailles à 10 millions de dollars qu'il lui avait offerte en janvier dernier. De quoi se remettre sur pied rapidement en cas de coup dur - financier du moins.

À ne pas rater