Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Maria Luisa : disparition de la plus célèbre acheteuse mode

La mode vient de perdre l'une de ses grandes figures. Pas créatrice mais tout aussi visionnaire, Maria Luisa Poumaillou était l'une des plus grandes acheteuses mode.

Ce mardi 7 avril 2015, Maria Luisa Poumaillou dite Maria Luisa, la plus célèbre des acheteuses mode, est décédée des suites d'une longue maladie. Une triste nouvelle notamment chez Puretrend, où nous l'avions rencontrée à plusieurs reprises.

Maria Luisa, une dénicheuse de talents

Née au Venezuela dans les années 50 (impossible de trouver la date exacte de sa naissance), Maria Luisa était un oeil, une vision de la mode. Une véritable passionnée. Tout autant que les designers, si ce n'est plus. Son "truc" à elle ? Mettre la lumière sur des jeunes créateurs au talent prometteur et qui livrent une nouvelle et audacieuse vision de la mode. Pour concrétiser sa "mission", elle a ouvert en 1988, avec son compagnon, l'un des tous premiers magasins multimarques rue Cambon, à Paris. Si ce concept-store est aujourd'hui fermé, il a mis en exergue les plus jeunes créateurs. Pour preuve, ils sont aujourd'hui les plus grands couturiers du moment. Martin Margiela, Nicolas Ghesquière, Helmut Lang ou encore John Galliano taperont évidemment dans l'oeil de cette visionnaire avant même qu'ils ne deviennent les si grands créateurs qu'ils sont aujourd'hui.

La mode audacieuse by Maria Luisa

Ce que Maria Luisa aimait dans la mode, c'était l'audace, le nouveau, le jamais vu. Lors d'une interview que nous avions réalisée il y a trois ans, elle confiait : "J'ai un oeil interpellé par tout ce qui est différent. Ce qui est répétitif ne me frappe pas. Je vais vite repérer quelque chose de différent et insolite. Je ne suis pas sûre que ce que je vois va marcher. A force de ne pas me tromper, j'ai pris confiance mais à l'époque je n'en dormais pas de la nuit."

La Fashion Editor du Printemps

En septembre 2009, le grand magasin du boulevard Haussmann à Paris s'offrait le luxe de travailler avec Maria Luisa en lui offrant le poste de Fashion Editor du Printemps. Elle a alors fermé sa dernière boutique à Paris mais est restée associée à deux de ses enseignes en Chine et au Qatar. Le grand magasin lui donnait carte blanche : "J'ai 150 m² à disposition en plein milieu de l'étage ; je peux faire tous les pop-up stores et tous les événements que je veux (...) On ne m'a jamais demandé de changer mon propos, ni mes choix. On est venu me chercher pour cette liberté de ton et de choix qu'il y a toujours eu rue du Mont Thabor (l'une de ses anciennes boutiques, ndlr)."

Depuis ce mardi 7 avril 2015, la mode est en deuil.

Jennifer Delattre

À ne pas rater