Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Marche républicaine : Merkel et Hidalgo éliminées de la photo historique

Angela Merkel et Anne Hidalgo, bien présentes au premier rang sur les clichés pris dimanche, lors de la marche républicaine à Paris.
Angela Merkel et Anne Hidalgo, bien présentes au premier rang sur les clichés pris dimanche, lors de la marche républicaine à Paris.

Tout le monde a pu jeter un œil à la photo historique prise dimanche 11 janvier à Paris, rassemblant pas moins de 44 chefs d'Etat lors de la marche républicaine. Un cliché qui a fait le tour du monde... sauf en Israël, où un journal ultra-orthodoxe a choisi de le modifier afin de faire disparaître les deux femmes présentes au premier plan...

Dimanche, ils étaient tous là ou presque. Tandis que les médias américains s'interrogent sur l'absence de Barack Obama lors de la marche républicaine organisée le 11 janvier, tout le monde a pu découvrir cette photo qualifiée d'historique où l'on voit coude à coude François Hollande, Angela Merkel, Benyamin Netanyahu et bien d'autres.

Au total, ce sont quarante-quatre chefs d'Etat qui ont fait le déplacement à Paris pour participer au grand rassemblement ralliant (enfin, c'était le concept) la place de la République à celle de la Nation. La mobilisation monstre a rapidement obstrué les artères de la capitale, faisant entrer ce dimanche ensoleillé dans l'histoire.

Mais il semblerait que le journal israélien Hamevasser n'ait pas été satisfait des clichés pris par les photographes présents ce jour-là. Le quotidien a en effet publié une photo montrant les dirigeants face à l'objectif. Mais à y regarder de plus près, cette dernière a subi quelques retouches.

La photo retouchée par le quotidien israélien Hamevasser.
La photo retouchée par le quotidien israélien Hamevasser.

D'un coup de baguette magique, ce sont Angela Merkel et Anne Hidalgo qui ont disparu du cliché. François Hollande, qui se tenait jusque-là aux côtés de la Chancelière allemande, se voit accolé au président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. La maire de Paris a subi le même sort, vaporisée du cliché.

Leur point commun : ce sont des femmes. Impossible qu'il s'agisse d'une coïncidence. Et qu'on ne nous parle pas de recadrage, les figures féminines au premier plan ont tout simplement été éliminées de l'image.

La représentation des femmes jugée "indécente"

Pointé du doigt par Rue89, le fait n'est malheureusement pas une première. Comme le rappelle le site, en 2009 déjà, l'AFP avait signalé que deux journaux israéliens avaient retiré deux ministres (Shaa Livnat, à la Culture et aux Sports et Yated Neeman, à l'Intégration) de la photo officielle du nouveau gouvernement de Benjamin Netanyahu. Raison invoquée par L'Express ? "Les ultra-orthodoxes ont expliqué que la représentation des femmes était une pratique jugée indécente".

Ainsi, voir des femmes (pourtant très décemment vêtues, cela va sans dire) dans la presse est "de trop" pour la frange conservatrice israélienne. Bien sûr, on pointe là un journal qui fait office d'exception à la règle. Mais en ces temps où la liberté d'expression de tous est plus que jamais un droit à défendre, une pareille censure ne manque pas de sel.

À ne pas rater