Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Marc Lavoine : confidences sur son enfance pauvre et violente

A l'affiche de "La liste des mes envies", Marc Lavoine se livre à l'interview-confessions pour Femme Actuelle. Il y aborde son enfance, au sein d'une famille où le manque d'argent et les conflits ont rythmé le quotidien, et raconte comment il s'en est sorti.

Dans "La liste de mes envies", Marc Lavoine donne la réplique à Mathilde Seigner, heureuse gagnante du Loto qui craint de voir sa vie et son couple basculer. Un tournage qui n'a pas manqué de replonger l'acteur/chanteur dans son propre vécu. Pour Femme Actuelle, l'interprète d'"Elle a les yeux revolver" évoque son enfance difficile et douloureuse qui l'a inspiré pour construire son personnage d'homme taiseux et parfois violent.

"Ce personnage a des reflets qui évoquent mon enfance. Une scène en particulier m'a replongé dans une violence dont je me souviens. C'est une scène de dispute entre Mathilde Seigner et moi, alors que je suis sous l'influence de l'alcool. A ce moment-là, dans la cuisine, je vois mon père et ma mère. J'ai grandi en banlieue parisienne dans un milieu très modeste. Les hommes de ma famille se comportaient comme des adolescents, ceux qui avaient du cran sont morts assez vite. Ce sont les femmes qui m'ont élevé, qui ont fait face."

Une confidence qui en dit beaucoup sur le milieu dont il est issu, et ce par quoi il a dû passer avant de se faire une place au soleil. Sa réussite, l'acteur de "Crossing Lines" ne la doit qu'à lui-même : "Je le dois à mon travail." Pas favorisé pour un sou, loin d'être né dans un milieu d'artistes, il a trouvé sa voie par lui-même. "J'ai été très pauvre dans mon enfance, on a souvent été en danger à cause de la désinvolture de certains membres de ma famille. J'ai commencé à gagner ma vie à l'âge de 16 ans."

Une indépendance précoce qui a forgé son caractère et son amour du travail. "Le labeur me rassure, je ne connais que ça. J'éprouve du bonheur à me mettre tous les jours à la tâche, à chercher des idées." Et de travail, l'égérie du parfum Cerruti 1881 n'en manque pas. Rien que cette année, Marc Lavoine sera à l'affiche de 4 films, pas moins. Si la musique demeure une passion, le métier de comédien prime pour l'heure. "C'est le métier que je voulais faire quand j'étais petit", souligne-t-il.

Il a réussi à faire de son rêve une réalité.

À ne pas rater