Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Maquillage de fêtes : 5 erreurs à ne plus commettre

Maquillage fêtes : 5 erreurs à ne plus commettre.
Maquillage fêtes : 5 erreurs à ne plus commettre.

La fin d'année rime souvent avec déluge de paillettes et de doré. Mais bien que festifs, ces agréments ne font pas toujours bon ménage avec notre mise en beauté. Alors, pour un maquillage de fêtes vraiment réussi, voilà 5 erreurs à ne pas faire.

Avoir la main trop lourde avec les paillettes

On rêvait d'un regard scintillant et d'un beauty look de fée. En réalité, on a toutes les chances de se retrouver avec une tête boule à facettes. Pire encore si on a eu la bonne idée d'en mettre aussi sur notre corps...

Qu'on se le dise, les paillettes, c'est très chouette, mais avec modération. Ainsi, si l'on veut en ajouter à sa mise en beauté, il faut choisir. C'est le buste ou le regard, pas les deux. Côté yeux, on peut piocher un fard scintillant, à déposer en petites touches pour illuminer le regard.

Et si on est timide, on peut aussi la jouer soft côté maquillage et égayer son beauty look avec un vernis pailleté.

Maquiller ses yeux ET sa bouche

Pour un joli maquillage de fêtes, mieux vaut respecter un principe de base : choisir entre les yeux ou les lèvres. Certes, le beauty look pin-up est très glamour, mais pas forcément recommandé pour votre dîner en famille.

Si on veut un regard de star, on réalise un trait de liner graphique ou un joli smoky. Et on choisit ses fards selon la couleur de ses yeux, pour un joli contraste. Si en revanche, on rêve d'une belle bouche, on mise sur un rouge à lèvres intense et un crayon de la même teinte pour éviter qu'il ne fuit. Et on laisse la paupière nue ou presque. Pas besoin de trop en faire pour être parfaite.

Se faire un regard noir corbeau

Ou de raton laveur. (Coucou Taylor Momsen).

On voulait un joli smoky sophistiqué et on se retrouve avec un regard qui ne déplairait pas à une ado gothique. Pour rectifier le tir, il faut apprendre à bien doser son fard. Le secret d'un regard bien maquillé, c'est de jouer sur les dégradés de couleurs et de bien estomper.

Pour un beau smoky, on commence par déposer un fard taupe ou gris sur la paupière mobile. Ensuite, on applique une ombre (noire, bleue nuit, gris anthracite...) sombre et intense sur le coin externe de l'oeil, en remontant un peu vers l'arcade sourcilière. Et on prend soin de bien estomper, au doigt ou au pinceau, pour un bel effet fondu. Le mieux est d'y aller petit à petit jusqu'au rendu souhaité.

Avoir le teint qui brille

Le teint, c'est la toile de fond de notre mise en beauté. Il est donc important de le soigner. Ce qu'on veut éviter : le teint orange, bien sûr, mais aussi les vilaines brillances. Pour un maquillage de fête qui dure, on commence par hydrater sa peau et par appliquer une base de teint matifiante.

Ensuite, on applique un fond de teint adapté à son type de peau, au fini poudré. Et on dépose au pinceau un peu de poudre libre. Un coup de chaud au milieu de la soirée ? On rectifie avec des feuilles de papier matifiant avant d'appliquer un nuage de poudre libre et le tour est joué.

On a craqué pour une poudre libre au fini irisé ? Attention, cette dernière n'est à appliquer que par petites touches, sur les pommettes par exemple, pour illuminer certaines zones du visage.

Rater son trait de liner

Le liner (ou le crayon khôl), c'est l'accessoire indispensable pour un regard joliment dessiné. Mais encore faut-il l'apprivoiser. Si on ne maîtrise pas le geste et que le liner (même dans sa version feutre) nous fait peur, on opte pour le crayon. Plus simple à manier, il a l'avantage de pouvoir s'estomper pour un joli effet fumé.

De façon générale, il est recommandé de procéder par étapes, en traçant et reliant des petits traits. En effet, réussir une ligne parfaite en un seul geste peut être compliqué, alors on triche ! Pour s'aider, on suit la ligne de la paupière et on le trace au plus près des cils.

Pour un rendu discret, on opte pour un trait fin. Et on en remet si on veut une ligne plus intense et graphique.

À ne pas rater