Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Les tuyaux d'un pro pour une manucure semi-permanente maison vraiment parfaite

.

Le semi-permanent, c’est un gain de temps précieux. Jusqu’ici, on hésitait encore à faire ça à la maison. Oui mais voilà, quand on se rend régulièrement en institut, ça devient vite très onéreux. Alors on a demandé à un expert de nous refiler ses meilleurs recos pour obtenir un résultat optimal par nous-mêmes. 

Parce qu'une bonne manucure semi-permanente en salon n'est pas forcément donnée, on se dit qu'investir dans un kit pour opérer depuis chez nous, c'est beaucoup plus rentable. Mais avant de se lancer, on a quand même pris conseil auprès d'un pro, histoire de ne pas commettre d'impair. On s'est adressé à François Honoré, PDG de Camélia Beauty France, qui commercialise entre autres marques le fameux Mini Macaron.

Une manucure semi-permanente à la maison, ça prend combien de temps en moyenne ?

La base et le top coat sont intégrés à la formule de nos vernis, donc ça réduit le temps de pose, qui oscille entre 25 et 30 minutes. Mais ça, c'est pour le Mini Macaron, qui est plus un produit nomade et avec lequel il faut opérer doigt par doigt. On a lancé le Maxi Macaron, qui permet de mettre toute la main ou le pied d'un coup et là c'est plutôt 15 minutes.

Quelles sont les principales étapes à respecter pour obtenir un résultat nickel ?

Déjà, il faut le faire sur des mains propres et sans lésions, pour des questions d'hygiène mais aussi de tenue. Ensuite, je recommande de dépolir l'ongle très légèrement, pour lisser la surface sans l'agresser. Ça donnera une bien meilleure accroche au vernis.

Une fois que c'est fait, on met une première couche très fine de vernis. Contrairement aux idées reçues, plus la couche est mince et plus ça durera. Enfin, on polymérise 30 secondes sous la lampe et on repasse une seconde couche très fine de vernis et on polymérise une dernière fois. Il peut arriver qu'on mette une troisième couche sur des couleurs très claires, mais c'est rare.

Les petits détails à ne pas négliger pour un résultat impec ?

Les couches très fines, j'insiste, c'est le point clef d'une belle semi-permanente. Ça et ne pas mettre de vernis sur les cuticules. Ça va s'accrocher, amener de l'air dessous et créer un effet levier qui va décoller le vernis de l'ongle.

Si l'aspect n'est pas assez brillant, vous pouvez rajouter une petite couche de top coat, mais a priori, ça n'est absolument pas nécessaire. A ce sujet, je tiens d'ailleurs à préciser que de manière générale, le semi-permanent accroche bien sur 80% des femmes. Mais en fonction de la nature de l'ongle, s'il est strié ou gras par exemple, l'adhérence peut varier et la tenue passer de 15 jours à 7/8 jours, voire chez certaines à 2/3 jours. Heureusement, la majorité du temps, tout est OK.

Et au niveau de la dépose, ça se passe comment ?

La dépose, c'est pareil, on n'est pas tous égaux. Si le vernis tient très bien, ce sera un peu plus dur, c'est normal. La bonne technique, c'est d'enlever le brillant de la couche en dépolissant doucement, mais sans attaquer l'ongle. Il va devenir un peu plus poreux et ça va simplifier la suite.

Dans nos kits, il y a des patchs prévus à cet effet. Il suffit de glisser son doigt à l'intérieur, de bien le refermer en enlevant le film autocollant et de laisser poser entre 10 et 15 minutes. Pour cette étape, le plus important, c'est de faire en sorte qu'il n'y ait pas d'air qui passe et que ce soit le plus hermétique possible. Ça va générer de la chaleur et le vernis va se décoller plus facilement. Enfin, on termine en grattant doucement la surface de l'ongle avec un bâton de buis, toujours sans forcer.

Si on n'a plus de patchs ou qu'on a un budget serré, il a aussi la technique des papillotes qui marche très bien. On imbibe un coton de dissolvant avec acétone qu'on pose sur chaque ongle et on isole avec du papier aluminium.

Après, je conseille de bien se laver les mains et de mettre une crème ou une huile de soin pour les ongles. Pour qu'ils restent en parfaite santé, il est également très important de les laisser respirer un bon mois toutes les 5/6 poses.

Ça y est, on a toutes les infos nécessaires pour se lancer ! En tout cas, nous, on est motivé. Surtout quand on voit les économies qu'on peut réaliser en investissant dans un kit maison. Quand on sait que le prix moyen d'une pose est de 30€ (et de 9€ pour la dépose), on se dit qu'on peut complètement craquer pour la version Maxi Macaron à 59,99€ qui comprend, en plus de sa lampe, 20 patchs de dépose, un pousse cuticules, deux mini vernis et une grande lime à ongles. Quand vous les aurez terminés, vous pourrez vous procurer les grands formats de la marque à partir de 12,95€.

"Le Maxi Macaron, c'est notre best-seller, c'est un produit qui est beaucoup plus pratique. A noter également que comme sur la version mini, la partie du bas se déclipse pour mettre son pied ou sa main à l'intérieur très simplement. Le but c'était de créer quelque chose de ludique et d'accessible.

D'ailleurs, pour les plus fantaisistes, on a aussi lancé des kits spécial french manucures, holographiques, oui encore métallisés. A la rentrée, on aussi prévu de sortir un black sérum pour prendre soin de l'ongle et un kit cocooning pour les pieds avec lime, pierre ponce etc. Le tout résolument instagrammable !"

Pour rappel, tout l'univers de la marque est à retrouver sur son site le MiniMacaron.fr, chez Sephora, aux Galeries Lafayette et très bientôt chez Monoprix.

Audrey Salles-Cook

À ne pas rater