Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Manucure et beauté des mains : 10 erreurs à ne plus jamais commettre !

Une manucure parfaite, des mains de princesse, qui n'en a jamais rêvé ?
Une manucure parfaite, des mains de princesse, qui n'en a jamais rêvé ?

Qui n'a jamais rêvé d'avoir des jolies mains de princesse, délicates et entretenues ? La peau douce et lisse, les ongles longs, réguliers et bien blancs, les cuticules disciplinées... Pour que ce rêve devienne réalité, découvrez les dix erreurs à bannir pour une manucure parfaite. 

1 - Utiliser des ustensiles en métal

Comme ils sont mignons ces petits nécessaires à manucure vendus dans de charmants étuis girly ! Ils sont mignons, mais ils veulent du mal à vos mains. Le métal est trop dur, trop froid, potentiellement coupant. C'est une hérésie de vouloir se faire une manucure avec du matériel métallique. Pour limer, le carton ou le verre font parfaitement l'affaire. Pour repousser les cuticules, on opte pour des bâtonnets en buis, bien moins traumatisant pour le pourtour sensible des ongles.

2 - Ne pas mettre de base

La base transparente renforce les ongles, les rend plus solides, parfaitement lisses et réguliers pour que le vernis s'applique facilement sur une surface non poreuse, non striée. En plus de cela, la base permet aux pigments contenus dans les vernis colorés de n'avoir aucun effet sur la kératine des ongles. Pas d'effet transfert possible et donc pas d'ongle qui jaunit. La base est un must-have !

3 - Appliquer une seule couche de couleur

Certes, se faire les ongles est long et fastidieux. Pour une manucure dans les règles de l'art, il faut compter une couche de base, deux de couleur et une couche de top coat. Sans cela, la manucure est ratée, surtout si vous avez l'idée de ne mettre qu'une couche de vernis coloré. Il est impossible d'obtenir un résultat parfaitement opaque et régulier sur chacun des ongles en appliquant une seule couche. Le rendu est toujours approximatif, imparfait, brouillon.

4 - Ne pas prendre son temps

Comme dit précédemment, une manucure réussie est une manucure à laquelle on dédie un certain temps. Soyons franches, si vous n'avez pas au minimum une heure devant vous : laissez tomber. Le temps à accorder au séchage des ongles après les quatre couches de vernis est d'au moins une trentaine, voire une quarantaine de minutes pour être tranquille... Aller trop vite est synonyme de résultat franchement pas glorieux : coulures, accros, irrégularités sont à prévoir. Astuce pour les plus pressées: les quatre couches base + couleur + couleur + top coat peuvent être appliquées à la suite, sans attendre entre chaque.

5 - Choisir un dissolvant à l'acétone

On en trouve de moins en moins dans le commerce mais quelques fabricants peu consciencieux persistent à mettre de l'acétone dans le dissolvant pour les ongles. Ce produit chimique irritant est bon pour enlever les taches de cirage sur le sol de l'entrée. Point barre. Sur nos ongles, l'acétone a un effet complètement déshydratant, les ongles sèchent, deviennent vilains et cassants.

6 - Appliquer le vernis trop près des cuticules

Le meilleur moyen d'avoir une affreuse manucure façon gros pâtés colorés au bout des doigts est d'appliquer son vernis sur les cuticules. C'est très difficile à rattraper : même en passant un coton-tige imbibé de dissolvant, les petites peaux gardent une coloration. La parade, c'est d'appliquer son vernis "à l'italienne", comprendre en restant éloigné de la bordure de l'ongle (attention, on parle d'un demi-millimètre, pas plus). Cela permet en plus d'affiner l'ongle et les doigts par effet d'optique.

7 - Repousser les cuticules à sec

Pour des mains parfaites, il faut repousser les petites peaux qui poussent sur le tour de l'ongle et qui peuvent donner l'impression d'un ongle plus petit ou à la forme irrégulière. Afin que cela ne soit pas trop douloureux, il faut faire tremper ses mains dans de l'eau tiède ou mieux : faire sa manucure après un bain ou une douche bien chaude. Les peaux ramollissent, il devient plus facile de les repousser. Weleda propose aussi une super gamme de produits pour prendre soin de ses cuticules. Vient ensuite la question qui fait débat : couper ou ne pas couper les cuticules ? Le mieux est de couper lorsque la peau repoussée est vraiment excédentaire, qu'il y a un petit bourrelet de peau morte facile à attraper avec sa pince spéciale cuticule.

8 - Ne pas avoir tous les ongles à la même taille

Lorsque par malheur on se casse un ongle, il faut limer tous les autres pour équilibrer les longueurs. C'est cruel, mais ne pas le faire est une grosse GROSSE faute de goût.

9 - Ne pas enlever son vernis à temps

Dans la même lignée, le vernis écaillé est à bannir... A moins de cultiver volontairement un look gothico-grunge d'ado en crise. Bien posé, un vernis reste impeccable environ quatre jours, un peu plus pour les plus assidues qui réappliquent du top coat tous les jours. Mais dès la première écaille, le premier accroc, mieux vaut dire bye-bye à toute sa manucure.

10 - Demander une french manucure

Qu'on se le dise une bonne fois pour toute : non, la french manucure n'est pas une bonne idée. C'est un peu l'équivalent beauté de la botte blanche en mode. Pour les inconditionnelles déraisonnables de la french, optez pour un ongle limé "carré arrondi" et très court, cela vous sauvera la mise. Promis, le jour où elle fait son grand come-back, on vous tient au courant !

Amélie Wolf

À ne pas rater