Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Maison Martin Margiela

Défilé Maison Martin Margiela - Paris Automne Hiver 2010
Défilé Maison Martin Margiela - Paris Automne Hiver 2010

Défilé Maison Martin Margiela Automne Hiver 2010

Lieu : Paris
Halle Freyssinet

Le 05/03/2010 à 18:30

 

Maison Martin Margiela à pile ou face


C'est officiel depuis quelques mois, Martin n'est plus aux rênes de la création, ce qui n'empêche pas la Maison de continuer son chemin dans les traces laissées par le maître. Pas à pas, déconstruction, reconstruction, ... Cette saison Automne-Hiver 2010-2011 en particulier, c'est bien à cet exercice de style autour des codes de la marque que l'on assiste.

Jeu d'échelles pour commencer avec des effets de manches surdimensionnées pour une allure aérodynamique. Un bracelet de montre gigantesque se mue en ceinture. Une pince à cravates maxi serre un grand voile. La maille est littéralement géante. Et comme envisagé pour la ligne de bijoux, un bouton de manchette devient bracelet.
Dans une gamme de noir, gris, marron, rehaussé par un rouge vif, tous les codes de l'univers masculin se trouvent ici féminisés dans une opposition de matières et de formes. Cuir épais, velours, mousseline, cachemire, etc. Mate - brillant, opaque - transparent, flou - structuré. A pile ou face, le devant donne l'illusion d'un pantalon d'homme, le dos est collant chair. Les voiles jouent à cache-cache avec les jupes et les pantalons qui, eux, semblent flotter comme des tubes faussement ceinturés.
Enfin, les dernières silhouettes se parent de chapkas géantes et donne la note d'humour finale. Si telle est l'intention...

Si l'exercice de style ne déroute pas autant que l'on pourrait s'y attendre de la Maison Martin Margiela, au fil des passages, cette collection au début un brin conventionnel se pare de sophistication, et on se laisse charmer par cette histoire. D'ailleurs, en cette période où le conte de Lewis Caroll est partout, il est amusant d'imaginer cette femme comme perdue dans ces vêtements géants, à la façon d'une Alice des temps modernes.

 

Marion Leflour

À ne pas rater