Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Madonna : ses fesses, sa meilleure arme dans sa lutte pour le droit des femmes ?

Madonna cul nu au MET Ball 2066 ? Tout sauf une simple crise d'exhibitionnisme. Eh oui, lorsque la Madone montre ses fesses (et ses seins) à 57 ans, ce n'est finalement pas un acte si gratuit comme elle l'a expliqué ce 5 mai 2016 sur son compte Instagram.

Loin d'être à une provocation près, Madonna a affolé le MET Ball 2016 en apparaissant plus que suggestive sur le red carpet. Habillée ou plutôt déshabillée de dentelle Givenchy, la Madonna a osé une nouvelle fois à 57 ans montrer ses fesses et sa poitrine au monde en entier. Un nouvel acte de rébellion qui a été considéré par bon nombre comme un énième craquage de la part de la chanteuse mais qui en réalité semble finalement être bien plus que ça.

Une prise de position retentissante

Plusieurs jours après avoir créé le scandale, Madonna a tenu à s'expliquer sur Instagram quant à son choix vestimentaire lors du dernier MET Ball. Tout sauf une simple envie de montrer ses fesses ou de nous en mettre plein la vue, la chanteuse connue pour son engagement explique ainsi pourquoi elle a décidé de porter cette robe Givenchy par Riccardo Tisci et pas une autre. Dans un long message elle met les points sur les i : "Nous nous sommes battus pour les droits civils et les droits des homosexuels mais lorsqu'il s'agit du droit des femmes, on est encore à l'âge de pierre. Ma robe du MET Ball était une prise de position politique et une prise de position mode. Le fait que les gens pensent qu'une femme n'est pas autorisée à exprimer sa sexualité et à être aventureuse passé un certain âge est la preuve que nous vivons encore dans une société sexiste et discriminante".

Allant encore plus loin, elle ajoute : "Je n'ai jamais eu une façon de penser étroite et ça ne va pas commencer maintenant. (...) Si vous avez un problème avec la façon dont je m'habille, cela n'est que le reflet de vos préjugés. Je n'ai pas peur d'ouvrir la voie pour toutes les femmes. (...) Je continue de ne pas m'excuser et d'être une rebelle. Dans cette vie et toutes les autres. Rejoignez-moi dans mon combat pour l'égalité des genres".

À ne pas rater