Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Madonna et ses fesses : "Je peux les montrer à 56, 66 ou 76 ans"

Ce n'est plus à prouver, Madonna n'a pas la langue dans sa poche. D'ailleurs la chanteuse le prouve une nouvelle fois lors d'une interview au New York Daily News. Revenant sur sa tenue très critiquée des Grammy Awards 2015, la madonne a décidé de vanter les mérites de ses fesses. En toute simplicité.

Madonna a le chic pour prononcer des phrases choc. Après avoir réglé son compte à "Fifty Shades of Grey" ou avoir comparé la période actuelle à "L'Allemagne nazie", alors qu'elle a été très touchée par l'attentat mené contre Charlie Hebdo, cette fois elle se défend contre les critiques. Et quand elle le fait, auprès du New York Daily News, la chanteuse ne le fait pas à moitié. Focus sur ses déclarations.

Madonna revendique le droit de montrer ses fesses

Le sujet du débat ? La tenue qu'arborait Madonna aux Grammy Awards 2015. On s'en souvient, sa tenue de toréador coquine n'avait pas été du meilleur effet. Et les fesses bien en vue de la cinquantenaire, c'était en bonus. D'ailleurs c'est certainement sur ce dernier détail que la chanteuse s'est fait attaquer. Des critiques auxquelles elle a décidé de répondre sans ménagement. "Bitch, c'est à ça que mon cul ressemble", a-t-elle déclaré au site, "J'aimerais bien voir vos fesses à 56 ans ! Je prends soin de moi. Je suis en forme physiquement. Je peux montrer mes fesses à 56, 66 ou 76 ans. Qui ose venir me dire le contraire? C'est sexiste et c'est discriminant envers les personnes âgées". On l'aura compris, c'est un vrai coup de gueule que Madonna a décidé de pousser. Dorénavant on le saura, on ne critique pas les fesses de la chanteuse comme ça.

D'ailleurs, elle ne veut pas entendre parler de son âge. "Les gens m'ont toujours jugée en me reprochant un truc ou l'autre. Maintenant, ils s'en prennent à mon âge. C'est n'importe quoi", a-t-elle encore confié, "Et en plus j'entends ça de la part de femmes le plus souvent. J'ai l'impression qu'elles devraient m'encourager au contraire. C'est toujours pareil, j'ouvre des portes pour les autres femmes afin qu'elles n'aient pas à endurer tout ce que je vis moi". La madonne envoyée en patûre en faveur de la lutte féministe ? Peut-être bien. Luz, dessinateur de Charlie Hebdo l'avait couverte de compliments lors de leur rencontre sur le plateau du "Grand Journal" de Canal+ récemment, déclarant qu'elle était : "Le cheval de bataille pour la libre sexualité, la libre réflexion, la libre pensée, tout le travail que Madonna a fait à travers la musique, on a essayé de le faire à travers nos dessins et à travers nos articles".

Madonna a, en tout cas, décidé de ne pas se laisser faire et on n'en attendait pas moins de la part de celle qui se touchait l'entrejambe dans la "Boîte à questions" de Canal.

À ne pas rater