Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Mademoiselle C : 5 bonnes raisons de voir le film sur Carine Roitfled

Vous aimez la mode et ses coulisses ? Vous allez adorer "Mademoiselle C". Pendant une année, la caméra de Fabien Constant a suivi les petits pas de Carine Roitfeld au cours de l'élaboration de CR Fashion Book, le magazine de Carine Roitfeld.

Rédactrice mode aussi connue qu'Anna Wintour, puisqu'elle a été la Rédactrice en Chef du Vogue Paris pendant 10 ans, Carine Roitfeld est une femme à forte personnalité. Cette femme à la féminité exacerbée, systématiquement juchée sur des talons, se dévoile dans le documentaire "Mademoiselle C" signé Fabien Constant. 5 raisons pour ne pas le manquer.

"Mademoiselle C" n'est pas une "The September Issue" numéro 2

"La principale différence entre nos films c'est que le journaliste qui a réalisé The September Issue ne connaît pas la mode. Je m'attends à ce qu'on les compare - après tout, on a bien comparé nos filles - mais il ne faut pas qu'on les mette en compétition, The September Issue et Mademosielle C n'ont rien à voir et je pense qu'il y a la place pour les deux projets." déclare Carine Roitfeld. Quant au réalisateur Fabien Constant, il explique que "mon film est l'anti-thèse de The September Issue dans la mesure où Carine est presque le négatif d'Anna Wintour : elle est instinctive plutôt que calculatrice. Chaleureuse et accessible plutôt que distante. Et elle aime par-dessus tout se lever le matin pour aller faire des photos. Anna Wintour est une brillante et intelligente femme politique, elle est moins dans la création." Nous sommes prévenues, "Mademoiselle C" est plus mode, émotionnellement plus chargé et plus humain.

Pour sa sensibilité artistique

Carine Roitfeld est plus qu'une Rédactrice en Chef. C'est une artiste et cela se reflète dans la mise en scène et le style de ses photos. Certes, ce n'est pas elle qui tient l'appareil et qui appuie sur le bouton, mais ces clichés sont bel et bien d'elle. Elle confie : "mon talent est d'avoir un bon oeil qui a aidé de nombreux photographes, stylistes, magazines et campagnes de pub à connaître le succès..." avant d'ajouter "Je suis le lien entre les défilés que tout le monde peut voir sur Internet et la vraie vie, la personne qui rend tout cela portable au travers de personnages qui me font rêver et fantasmer. Pour moi qui ne suis pas créatrice, me mêler ainsi aux artistes est passionnant. Ce n'est pas du cinéma mais quelque part, ce sont aussi des fantaisies visuelles. Je raconte des histoires sur le papier, à travers mes photos."

Parce qu'il y a deux aventures dans ce film

Si Fabien Constant suit Carine Roitfeld au lancement de son nouveau magazine CR Fashion Book, dont Kim Kardashian a fait la couverture du dernier numéro, la seconde aventure de Carine Roitfeld est son nouveau statut de grand-mère. L'année qui concrétise la sortie CR Fashion Book correspond à l'année durant de grossesse de Julia Restoin-Roitfeld. Sans pour autant faire de la télé-réalité dans la sphère intime, on découvre une famille soudée. Comme n'importe quelle fille, Julia Restoin-Roitfeld passe dans les bureaux de Carine Roitfeld, alors en réunion avec toute son équipe, et comme n'importe quelle mère, Carine Roitfeld confie avoir ses enfants touts les jours à l'autre bout du fil. D'ailleurs, Fabien Constant le déclare lui-même "Il n'y a pas de frontière entre la vie professionnelle et la vie privée de Carine, tout se mélange au quotidien". Précisions aussi que la grossesse de sa fille a fortement influencé le premier numéro de CR Fashion Book qui a été thématisé sur la famille.

Pour passer par tous les stades d'émotions

"Mademoiselle C" n'est pas un documentaire barbant. Bien au contraire. On passe de l'émotion lorsqu'elle parle de ses enfants, de sa famille : "Mon mari (Christian Restoin) n'avait jamais accepté d'apparaître à l'écran. Il ne vient pas à mes soirées, c'est l'homme de l'ombre alors c'est vraiment parce qu'il a apprécié Fabien qu'il s'est laissé convaincre." On rit aussi dans "Mademoiselle C", notamment grâce à certaines répliques de Karl Lagerfeld, de Tom Pecheux ou encore de Carine Roitfeld elle-même. La scène durant laquelle Karl Lagerfeld promène la petite-fille de Carine Roitfeld dans sa poussette vaut le détour. Elle confie elle-même : "La scène où il promène la poussette de ma petite-fille risque de tourner en boucle sur Youtube parce qu'on ne l'imagine pas comme ça".

Parce que Michelle Obama a demandé une copie du film

Le réalisateur Fabien Constant a confirmé l'info sur le site Fashionista, Michelle Obama a bien demandé une copie du documentaire pour le projeter à la Maison Blanche. Connaissant l'affection de la First Lady pour la mode, cela ne nous étonne qu'à moitié. Et, toujours selon Fashionista, il s'agit même du premier film français projeté à la Maison Blanche. Rien que ça !

Découvrez sur PureTrend quelques clichés du documentaire de Fabien Constant "Mademoiselle C".

J.D

À ne pas rater