Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Luther : Mais qui est le beau Idris Elba ?

A l'affiche du biopic consacré à Nelson Mandela , "Un long chemin vers la liberté", Idris Elba est partout. Pourtant, l'acteur britannique demeure inconnu pour bon nombre de spectateurs qui sont passés à côté des séries "The Wire" et "Luther". Puretrend vous dit pourquoi c'est le comédien à suivre. 

Dans "Nelson Mandela : Un long chemin vers la liberté", Idris Elba apparaît les cheveux grisonnants, la mine vieillie. Dans le biopic consacré à l'homme d'Etat sur-africain disparu le 5 décembre dernier, l'acteur "interprète Mandela", il ne "l'imite pas". Encore trop rare au cinéma, celui qui a obtenu la consécration sur le petit écran mérite pourtant qu'on se penche sur son cas.

Né à Londres, l'acteur de 41 ans a débuté à la télévision, dans le soap britannique "Family Affairs", et une quantité d'autres séries télé. Il sort enfin de l'anonymat en 2002 grâce à "The Wire", pour certains classée meilleure série de tous les temps (et show préféré de Barack Obama), portrait au vitriol de l'Amérique sclérosée par la criminalité et le trafic de drogue. Idris Elba y est Russel "Stringer" Bell, baron de la poudre blanche non sans ambiguités et nuances.

Un role culte pour les amateurs de séries policières. Un registre dans lequel l'acteur anglais semble se complaire. Il faut dire qu'il y excelle.

Luther, le flic cassé

Autre série inscrite à sa filmographie, "Luther", production de la chaîne BBC (dont la diffusion de la saison 3 débute ce soir sur Canal +) qui suit l'inspecteur John Luther, lancé à la poursuite de ce que l'humanité compte de plus tordu, fétichistes sadiques et autres tueurs en série. Un rôle qu'il endosse, les épaules voûtées, et qui le hausse au sommet, décrochant en 2012 le Golden Globe du meilleur acteur dans une mini-série ou un téléfilm. Ni bon ni méchant, ni noir ni blanc, Idris Elba incarne un flic tout en fêlures, aux méthodes bien personnelles, capable du meilleur comme du pire. Un justicier déchu à la voix grave qui devrait avoir droit à un préquel au cinéma.

Du petit au grand écran ?

Malgré ses apparitions dans les salles obscures, l'acteur peine à décrocher le rôle qui fera basculer sa carrière, celui qui lui vaudra toutes les récompenses. Son interprètation de Nelson Mandela changera-t-elle les choses ? Jusqu'ici, il faut reconnaître que les rôles ont été décevants. De "Thor" à "Gost Rider" en passant par "Prometheus" et "Pacific Rim", et malgré les rumeurs qui le voient déjà dans le costume de l'agent 007, Idris Elba joue les seconds couteaux. Jusqu'à quand ?

À ne pas rater