Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Louise Bourgoin se confie sur ses relations amoureuses désastreuses

Depuis quelques mois, Louise Bourgoin semble avoir fait de nombreux changements dans sa vie. Après s'être coupée les cheveux, une sorte de libération pour elle, la comédienne se confie désormais sur ses relations amoureuses, passées et toxiques.

Avant de devenir l'actrice confirmée qu'elle est aujourd'hui, son dernier film "Je suis un soldat" a été présenté au Festival de Cannes cette année, Louise Bourgoin officiait comme miss météo sur Canal+. Pendant deux ans, elle a fait les beaux jours de l'émission "Le Grand Journal", présentée à l'époque par Michel Denisot. A cette place, elle fait de nombreuses rencontres, notamment avec des réalisateurs, comme Luc Besson, par exemple, qui lui donnera sa chance dans le film "Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec", sorti en 2010. Elle y rencontrera aussi l'amour. Pendant près de trois ans, la jeune femme est restée en couple avec le chanteur Julien Doré. Une histoire d'amour qui se soldera par une rupture, en 2010.

En 2012, désabusée, elle confiait au magazine, Version Fémina, ses problèmes de couple : "Ça n'a jamais duré plus de deux ans chez moi, j'ignore pourquoi. Il faudrait deman­­der aux mecs qui m'ont larguée. (...) Quand je suis amou­reuse, je suis comme droguée. Je me sens dépen­dante, mon corps ne répond plus de moi. Dans ces moments-là, je crois tota­le­ment en l'amour."

Louise Bourgoin longtemps attirée par les mauvais garçons

Aujourd'hui heureuse et épanouie, Louise Bourgoin confie dans les colonnes du magazine Psycho­lo­gies du mois de juillet, ce qui a été son problème dans sa vie affective : "Pendant longtemps, j'ai été atti­rée par des hommes qui ne m'aimaient pas véri­ta­ble­ment. (...) Au fond, je crois que, d'une manière infan­tile, j'étais amou­reuse de l'amour avant tout." Une situation désormais révolue pour la jeune femme "C'est fini, tout ça", a-t-elle précisé. C'est d'ailleurs un livre, "Les Perversions narcissiques" de Paul-Claude Racamier, qui l'a aidé à sortir de cette dépendance pour les personnes toxiques.

À ne pas rater