Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Lou Doillon et la polémique sur le féminisme : "Ça m'a détruite"

En juillet dernier, dans le quotidien El Pais, Lou Doillon donnait son avis sur Beyoncé, Nicki Minaj et toutes ces stars n'hésitant pas à se dire féministes et à se dénuder en même temps. Une vraie "catastrophe" selon elle. Des propos qui ont causé la polémique et l'ont plongée dans un profond embarras, comme elle l'explique aujourd'hui aux Inrocks.

Célébrité oblige, les actrices et chanteuses sont souvent amenées à donner leur avis sur des sujets qu'elles ne maîtrisent pas toujours, qu'il s'agisse de politique, d'économie ou encore de féminisme. En juillet dernier, dans le quotidien El Pais, Lou Doillon n'y est pas allée de main morte en donnant son avis sur les stars américaines.

"Quand je vois Nicki Minaj et Kim Kardashian, je suis scandalisée. Je me dis que ma grand-mère s'est battue pour autre chose que le droit de porter un string." Or, si on peine à trouver un réel engagement féministe chez la bimbo de la téléréalité, la rappeuse consacre régulièrement une partie de ses concerts à parler du sujet à son public féminin et à l'encourager à prendre le pouvoir.

Nicki Minaj parle féminisme lors de l'un de ses concerts.

Beyoncé, qui dans la chanson "Pretty Hurts" s'évertue à dénoncer les diktats de beauté et les stéréotypes de genre ("Tu es une jolie fille, ce qu'il y a dans ta tête, on s'en fiche"), a aussi intégré sur le titre "Flawless" une partie du discours de Chimamanda Ngozi Adichie, activiste nigériane engagée pour les droits des femmes. Mais rien n'y fait, Lou Doillon considère que la voir "chanter nue sous la douche, suppliant son mari, ivre, de lui faire l'amour" est une "catastrophe".

"Je ne voulais plus croiser qui que ce soit"

Ses propos ont provoqué la polémique sur les réseaux sociaux comme dans les médias. Des réactions que la chanteuse n'avait pas du tout prévues. "Moi, je n'en ai pas dormi", explique-t-elle aujourd'hui dans Les Inrocks. "Ça m'a détruite. Je n'ai pas un imperméable qui ferait que les choses glissent sur moi". Idem pour les artistes qu'elle a critiquées, soit dit en passant.

La polémique lui a même fait songer à décaler la date de sortie de son deuxième album, "Lay Law". "Je ne voulais plus croiser qui que ce soit. J'avais peur de porter des espadrilles et qu'on me reproche d'être anti-tongs. Et puis, je me suis rendue compte que je venais tout juste de me trouver et qu'on me demandait déjà de changer."

Un dur retour de bâton qui n'est pas sans leçon. Bien sûr, les avis peuvent être divergents. Mais attaquer la façon de faire des unes et des autres, surtout quand on a soi-même souvent pris la pause de façon dénudée, cela ne fait guère avancer le débat.

À ne pas rater