Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Lino Ventura : les femmes de sa vie

C'est l'une des grandes gueules du cinéma français. Lino Ventura nous a quitté il y a vingt-sept ans déjà mais son aura perdure, alimentée par des films devenus des références. Retour sur un parcours hors-normes jalonné par les femmes qui ont façonné sa vie.

Pour beaucoup, il restera "le Gorille" de Bernard Borderie, un acteur au physique d'armoire à glace et à la gueule reconnaissable entre mille. Lino Ventura a marqué le cinéma d'après-guerre, pourtant, rien ne le prédestinait à devenir une star de cinéma. Lui, l'Italien jamais naturalisé, arrivé en France en 1927, qui a délaissé l'école pour aider sa mère à subvenir à leurs besoins.

Angiolino Ventura le représentant de commerce (comme son père, disparu sans laisser de trace), le groom, le livreur... Adolescent, il se met à la lutte, sur les recommandations d'un champion autrichien, client de l'hôtel Baudin dans lequel sa mère est femme de chambre.

Odette Lecomte, la femme de sa vie

A cette époque, il gagne sa croûte en faisant l'aide-comptable dans une agence de voyage italienne, la CIT. Il y rencontre en 1935 une jolie blonde, Odette Lecomte. C'est le coup de foudre. Ces deux-là ne se quitteront plus jusqu'à la mort de l'acteur, en 1987.

Ils se marient sept ans plus tard et Lino Ventura, appelé à combattre dans l'armée italienne, déserte pour la retrouver. Quelques temps plus tard, à Paris, le lutteur se met au catch et se fait rapidement un nom, surnommé "la fusée italienne". Mais une blessure lors d'un combat fait basculer le cours de sa vie.

Lino et les actrices

C'est un ami qui parle de lui à Jacques Becker. Le réalisateur est alors à la recherche d'un acteur pour donner la réplique à Jean Gabin dans "Touchez pas au grisbi". Lino Ventura décroche le rôle de chef de gang, sans jamais avoir pris un seul cours de théâtre.

Sa carrière est lancée. Tout comme son amitié avec Gabin. Les rôles de truands, virils à souhait, s'enchaînent. "Je suis voué aux durs au coeur tendre", explique-t-il en interview. "Les Tontons flingueurs" et "Les Barbouzes" de Georges Lautner, "Le Gorille vous salue bien", "Cosa Nostra", "Garde à vue"...

Au fil de son parcours, l'homme croise des actrices de renom. Parmi elle, Jeanne Moreau, avec qui il tourne quatre films, et Annie Girardot. Ces derniers partagent la même admiration pour Jean Gabin. Ils se donnent la réplique à quatre reprises, notamment dans "La Gifle", où Lino Ventura colle une baffe monumentale à la jeune Isabelle Adjani, un coup accidentel qui a failli l'envoyer dans les pommes et pour lequel il présenta ses excuses.

Yanou Collart, la femme de l'ombre

En 2013, Yanou Collart, attachée de presse reine du tout Paris, sort ses mémoires. Elle y raconte notamment comment, de 1972 à 1982, elle a entretenu une liaison avec Lino Ventura. Rencontré sur un tournage à Rome, elle tiendra pour lui le rôle de la maîtresse pendant dix ans.

Linda, sa fille "différente"

Ensemble, Lino Ventura et son épouse, Odette Lecomte, ont eu quatre enfants : Mylène, Laurent, Linda et Clelia. Mais la naissance de Linda, en 1958, bouleverse la famille. Handicapée, elle fait naître un nouveau combat dans la vie de l'acteur. Pour elle, il lance un appel à la télévision, pour libérer la parole sur ces "enfants différents" et souvent mal perçus par la société.

Surtout, avec sa femme, il crée en 1966 l'association Perce-Neige, qui vient en aide aux personnes souffrant d'un handicap mental en offrant notamment des structures d'accueil adaptées. "Mon père avait coutume de dire qu'il n'était que l'attaché de presse de Perce-Neige et que tout le travail était fait par madame", explique sa fille, Clelia.

Retour en images sur les femmes de sa vie.

À ne pas rater