Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Lily-Rose Depp : sa notoriété envahissante, ses rêves d'actrice... elle dit tout

Lily-Rose Depp est la cover girl hypnotisante du dernier numéro de Vanity Fair France. Affichant ses airs de poupée boudeuse en une, l'enfant star de 16 ans se confie sur ses rêves au cinéma, sa notoriété et son ascendance dans les pages intérieurs. Focus sur quelques extraits de ses confidences.

Pour son numéro du mois de mai 2016, Vanity Fair s'offre Lily-Rose Depp en couverture et tire le portrait d'elle comme "l'éclosion d'une enfant star". Il faut dire que la jeune femme qui, à bientôt 17 ans, s'apprête à partir à la conquête du festival de Cannes est plus que jamais au centre de l'attention. Dans les pages du magazine, la jeune femme se confie sur ses parents célèbres, la vie avec les paparazzis ou encore ses rêves d'actrice.

"Je ne vais pas rester enfermée dans une cage"

Lily-Rose Depp parle peu de son double pedigree. La fille de Vanessa Paradis et Johnny Depp ne tient pas à parler de ses parents. A Love magazine la jeune fille confiait les avantages et inconvénients d'une telle ascendance. "C'est compliqué à mon âge d'essayer de faire des choses normales d'adolescente sans pouvoir le faire dans l'anonymat. Mais je suis reconnaissante pour ce que ça m'a amené et honnêtement, c'est un petit prix à payer pour pouvoir faire ce dont j'ai envie - et qui me comble", déclarait-elle alors. Cette fois, la "fille de" annonce la couleur en début d'interview : "Je préfère ne pas trop parler de ma mère, ni de mon père".

En revanche lorsqu'il s'agit de parler de sa notoriété et de la vie avec les paparazzis, Lily-Rose est plus bavarde et surtout virulente. "Ça ne s'arrête jamais vraiment", a-t-elle confié, "Je me demande qui cela peut intéresser, les mêmes photos de moi avec les mêmes vêtements, les mêmes postures. C'est n'importe quoi. Mais c'est ainsi, les paparazzis nous suivent partout, depuis toujours, à Los ­Angeles comme à Paris". Avant d'ajouter : "J'ai décidé de m'en foutre. Je ne vais pas rester enfermée dans une cage. Il est hors de question qu'ils me pourrissent la vie".

Une nouvelle fois l'adolescente fait preuve d'une grande maturité. Chose qu'elle avait déjà prouvé lorsqu'elle appelait à ne pas étiqueter sa sexualité, dans une interview donnée au magazine Nylon.

Celle qui est déjà la muse de nombreux photographes sera prochainement à l'affiche de "Plané­ta­rium" et "La Danseuse". En effet, l'enfant star et véritable it girl rêve de cinéma. Elle pense aussi que ses parents "sont mal placés" pour lui dire "passe ton bac d'abord". Et à 16 ans, Lily-Rose sait exactement ce qu'elle veut alors qu'elle conclue : "Pour moi, c'est simple : j'aime jouer ; ça me libère. Je veux en faire mon métier". Ça a le mérite d'être clair !

Le sujet complet est à retrouver dans le numéro de mai 2016 de Vanity Fair France.

À ne pas rater