Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Lily-Rose Depp : en patins à roulettes pour son nouveau shooting

Nouvelle muse des photographes, Lily-Rose Depp n'arrête plus d'inspirer les magazines. Après Love mag ou Vanity Fair, c'est pour la nouvelle revue Our City of Angels qu'elle prend la pose, patins à roulettes aux pieds. 

A seize ans, Lily-Rose Depp a déjà le monde de la mode à ses pieds. Egérie Chanel, comme maman (Vanessa Paradis, pour ceux qui ne sont pas encore familiers avec la toute jeune femme), l'adolescente enchaîne les séances photo pour les magazines.

On a ainsi pu voir son joli minois dans les pages de Love Magazine - où elle a (presque) échangé un baiser avec son amie, Stella Maxwell - ou de Vanity Fair. Courtisée par les rédactions, elle multiplie les projets.

Celle qu'on pourra bientôt découvrir au cinéma aux côtés de Natalie Portman dans "Planétarium" a participé au nouveau pari de son ami, le photographe de mode David Mushegain. Dans le métier depuis une quinzaine d'années, ce dernier a décidé de lancer son propre magazine.

C'est ainsi qu'est née Our City of Angels, une revue dont le premier numéro est sorti début mars et dont Lily-Rose Depp fait la couverture.

"Lily est un peu bizarre"

C'est sa tête, et uniquement sa tête, qui trône en une du magazine. Un cliché atypique pour un magazine qui se veut la voix d'une ville, Los Angeles.

"Pendant des années, j'ai eu l'impression que L.A. manquait d'une voix dans le monde de la mode, assez forte pour qu'un journal ou un magazine s'y intéresse, alors j'ai décidé de faire quelque chose à ce sujet" a expliqué David Mushegain dans un portrait que lui consacre Vogue.com. "Je ne sais pas où ça va aller, mais je suis content de démarrer et de voir ça."

En plus de faire la couverture du magazine, Lily-Rose Depp, que le photographe qualifie "d'un peu bizarre", comme lui, prend aussi la pose à l'intérieur. Et c'est assise sur une chaise et la jambe en l'air qu'on la retrouve, chaussée d'une paire de patins à roulettes.

Dans son ensemble recouvert d'imprimés colorés, elle détonne mais nous prouve qu'elle sait (déjà) adopter tous les styles, un jour lolita pop, un autre rock pour finir en ado technicolore. Pas étonnant que David Mushegain la trouve "géniale".

Our City of Angels, en vente chez Colette et en ligne, 35 €.

À ne pas rater