Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Les complexes et les femmes : 627 heures de panique par an

1 mois par an à se lamenter devant le miroir... Rien que ça !
1 mois par an à se lamenter devant le miroir... Rien que ça !

Les femmes sont complexées. Cela n'a rien d'un scoop mais ce qu'on savait moins c'est qu'elles passent un temps considérable à se lamenter sur le physique, à paniquer littéralement devant le miroir. Une étude révèle le temps que nous passons au cours d'une année.

Rares sont les femmes à ne pas souffrir de complexes physiques. Récemment, nous apprenions que même les top models manquent de confiance en soi : Miranda Kerr confiait alors que les mannequins étaient les filles les plus complexées qu'elle ait jamais rencontré.

Nombreuses sont les personnes qui dirons que ce qui provoque les complexes chez bon nombre d'entre nous, c'est l'image de la femme idéalisée véhiculée par les médias. Les images que l'on voit dans les magazines sont retouchées à outrance, les femmes sont minces, musclées, avec des courbes idéales mais dans la réalité elles n'existent pas. Elles sont créées de toutes pièces par des logiciels. Doutzen Kroes a dénoncé récemment cette dérive de la retouche photo systématique en expliquant que Photoshop ne créait rien que du fantasme et des physiques surréalistes.

Aujourd'hui, une étude menée en Angleterre sur 2000 femmes rend compte de l'envergure des dégâts. Les Anglaises passent au total 627 heures et 28 minutes par an à angoisser sur leur physique ou leur look. Couleur de leur peau, taille de leur seins, textures de leurs cheveux ou encore vêtements qu'elles vont porter, toute est sujets à débattre avec soi-même devant la glace, au point d'y passer un mois par an.

Au cours de leur enquête, les chercheurs ont réussi à établir un temps précis passé à se lamenter pour différents complexes. Par exemple, la femme moyenne passe 56 minutes par semaine à s'inquiéter au sujet des boutons qu'elle peut avoir sur le visage. Elle passe un peu moins de temps à s'en faire pour ses tenues puisqu'elle met environ 50 minutes par semaine à choisir ses vêtements, ensuite elle passe 1h30 (toujours par semaine) à se scruter pour savoir si sa tenue lui va bien. Elle déplore la taille trop petite de sa poitrine durant 32 minutes et enfin, elle se plaint pendant presque une heure au cours de sa semaine que ses cheveux sont sales/gras/moches/ternes ou encore tout ça à la fois. Effrayant.

À ne pas rater