Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Léonard Trierweiler, seul derrière son compte Twitter ? Ses confidences

Régulièrement la twittosphère se régale des tweetclashs de Léonard Trierweiler, le fils de l'ex-Première dame. Il faut dire que ce dernier n'a pas la langue dans sa poche, surtout sur Twitter. Et si le jeune homme n'était pas le seul derrière ses tweets assassins ?

Sacré serial sniper des réseaux sociaux, Léonard Trierweiler n'hésite pas à flinguer n'importe quel personnage public. Ses fréquentes altercations avec Louis Sarkozy sur Twitter ont souvent fait parler. Si depuis les fils de Valérie Trierweiler et Nicolas Sarkozy ont signé un traité de paix (ou presque), Léonard continu de fasciner les médias et particulièrement Challenges qui est allé à la rencontre du jeune homme. Après sa première interview donnée à Clique.tv, le jeune homme remet ça. La cuisine, la politique, les tweetclashs... Focus sur ses confidences.

Léonard Trierweiler, cuisine et politique : "Impossible de mêler les deux !"

Et pourtant... Léonard Trierweiler est impitoyable sur Twitter. Un trait de caractère qu'il a certainement hérité de sa mère comme le prouvait le dernier coup de gueule de Valérie Trierweiler qui, récemment, humiliait publiquement le ministre des finances. Et si le fils de l'ex-Première dame est toujours très au fait des dernières actualités politiques, sa vraie passion reste la cuisine. C'est bien sur ce dernier point que Challenges a voulu axer son interview. L'interrogeant sur ce don qui serait ou non transmis par sa famille, il répond : "Ce n'est pas du tout un métier de famille ! Mon père était philosophe et journaliste, pas du tout cuisinier, mais il aimait cuisiner. Il m'a un peu transmis sa passion".

Mais quand on lui demande s'il compte un jour cumuler cuisine et politique, le jeune homme est catégorique. "Non, je pense que c'est impossible de mêler les deux ! Je n'envisage pas la politique. Cuisinier est un métier où il faut s'investir totalement", déclare-t-il. Ce qui ne l'empêche pas de trouver un point commun entre les deux disciplines. "La politique, c'est comme la cuisine : on manie tous les casseroles !", a-t-il conclu avec son sarcasme habituel.

Quand son compte Twitter est évoqué, Léonard Trierweiler revendique, fièrement, chacun de ses tweets. "Je ne me fais jamais aider. Je tiens à écrire tous mes posts moi-même. Tout est signé Léonard Trierweiler", assure-t-il. Enfin à une condition près : "La seule chose, c'est que je me fais relire pour être sûr qu'il n'y ait pas de fautes d'orthographe. C'est important d'écrire en bon français". Un jeune homme plein de principes.

Juste pour le plaisir, quelques tweets du dernier cru du fils de Valérie Trierweiler.

À ne pas rater