Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Lena Dunham : libre en sous-vêtements dans sa salle de bain pour le Memorial Day

Le 26 mai est un jour spécial aux Etats-Unis. Le pays commémore en effet ses forces armées disparues au combat. Et pour célébrer la liberté, l'actrice et réalisatrice Lena Dunham a choisi de poster un selfie d'elle, en sous-vêtements dans sa salle de bain. 

Chacun a sa façon d'honorer la mémoire des disparus. Certains, à l'image de Kate Middleton, se rendent aux cérémonies dans des looks plus élégants les uns que les autres (enfin, ça c'était avant qu'elle ne soit submergée de travail à cause de sa petite dernière).

D'autres décident de poster un cliché soulignant combien le sacrifice des uns a garanti la liberté des autres. C'est ce choix qu'a fait Lena Dunham hier, jour du Memorial Day, la "journée du souvenir" aux Etats-Unis.

Le pays et ses citoyens profitent de cette date pour célébrer la mémoire de ceux disparus pour défendre le pays et ses valeurs. Et aux yeux de Lena Dunham, c'est avant tout la liberté qu'ils ont préservé.

L'actrice et créatrice de la série "Girls" a ainsi posté un cliché un peu spécial pour saluer leur courage. C'est en effet en sous-vêtements qu'on la retrouve, dans sa salle de bain.

"J'adore ma @Lonelylingerie et je pense que je vais la porter ce soir au dîner avec des bottes et un sourire, parce qu'on est très chanceux d'être libres."

Lena Dunham, une femme libre

On connaissait le selfie patriotique, arborant le drapeau étoilé, mais cette fois, Lena Dunham innove. A 29 ans, celle qui a signé la nouvelle campagne & Other Stories a une fois de plus recours à son corps pour faire passer un message.

Ni la lumière, ni le décor ne sont très glamour, et là n'est pas vraiment l'intention de la jeune femme, qu'on a connue beaucoup plus sophistiquée en couverture du Vogue américain. En posant ainsi en sous-vêtements, elle souligne combien elle se sent libre de son propre corps et de son identité.

Mettant volontairement la nudité en avant dans "Girls" comme un geste militant, Lena Dunham souhaite avant tout normaliser un physique qui ne correspond pas en tout point aux diktats d'Hollywood. Celle a qui ont a dit qu'elle était "grosse et moche" (propos rapportés à Paris Match) a fait de sa plastique un porte-parole.

"Ne pas être la personne la plus canon du monde crée une protection agréable", a-t-elle expliqué à Playboy. "Les gens qui vous parlent sont vraiment intéressés par vous." D'ailleurs, en se prenant régulièrement en photo dans des mises en scène décalées (notamment aux toilettes), Lena Dunham entrave volontairement cette course folle au sexy et à l'artificiel. Une façon d'exprimer toute l'étendue de sa liberté...

À ne pas rater