Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Léa Seydoux, Sophie Marceau... les plus belles James Bond Girls françaises

Toujours aussi fantasmées, les James Bond Girls comptent dans leurs rangs, sept actrices françaises. De Léa Seydoux à Claudine Auger en passant par Sophie Marceau et Carole Bouquet, retour sur les plus belles Françaises qui ont fait craquer 007.



Léa Seydoux en 2015 dans "Spectre" de Sam Mendes

Continuant de faire son chemin à Hollywood, la jolie blonde décroche à 30 ans le rôle de Madeleine Swann face à 007. Sur les scènes d'amour avec Daniel Craig, l'actrice a récemment avoué : "Je pense que je l'ai embrassé, mais je ne m'en rappelle pas ! (...) C'est toujours gênant vous savez. C'est tellement surréaliste !"

Léa Seydoux en 2015 dans "Spectre" de Sam Mendes.
Léa Seydoux en 2015 dans "Spectre" de Sam Mendes.

© Abaca/2015 Sony Pictures Releasing GmbH/Abaca/Abaca


Bérénice Marlohe en 2012 dans "Skyfall" de Sam Mendes

En 2011, la belle Française d'origines chinoise et cambodgienne est castée pour incarner Séverine dans ce nouveau volet de la saga Bond. Durant la promo du film, elle déclarera en interview : "Une James Bond girl sans glamour n'est pas une vraie James Bond girl. Mais une James Bond girl sans poigne est juste une potiche."

Bérénice Marlohe en 2012 dans "Skyfall" de Sam Mendes.
Bérénice Marlohe en 2012 dans "Skyfall" de Sam Mendes.

© Abaca/Francois Duhamel, Danjaq, LLC, United Artists Corporation, Columbia Pictures Industries, Inc./Francois Duhamel, Danjaq, LLC, United Artists Corporation, Columbia Pictures Industries, Inc./Abaca.


Olga Kurylenko en 2008 dans "Quantum of Solace" de Marc Forster

Propulsée au rang de star internationale grâce à son rôle de Camille Montes espionne canon donnant du fil à retordre à Bond, la belle d'origine ukrainienne est la seconde James Bond girl française des années Daniel Craig. Sur son casting dans le film, elle a déclaré : "Il cherchait une interprète à la fois forte et vulnérable, profonde et touchante, mais aimant aussi l'action. Il a aimé ce que j'ai fait lors des essais. J'en ai passé trois, le dernier fut décisif. Il s'agissait d'une lecture avec Daniel Craig. J'étais terrorisée, mais je n'ai rien montré !"

Olga Kurylenko en 2008 dans "Quantum of Solace" de Marc Forster.
Olga Kurylenko en 2008 dans "Quantum of Solace" de Marc Forster.

© Sony Pictures Releasing France/Sony Pictures Releasing France/Abaca/Abaca


Eva Green en 2006 dans "Casino Royal" de Martin Campbell

Sûrement l'une des James Bond girls les plus marquantes ayant donné la réplique à Daniel Craig. Face à 007, elle est Vesper Lynd, celle qui brise le coeur de l'espion playboy. Interviewée en 2006 lors de la sortie du film, elle s'est confiée sans langue de bois sur les raisons qui lui ont fait accepter le rôle : "Ce n'est pas une fille facile à décrypter, une énième nénette tout juste bonne à tomber en pâmoison dans les bras du héros de service. Soyons clair, si la production m'avait uniquement demandé de jouer la poulette en bikini qui ramène ses cheveux en arrière au ralentit en sortant de l'eau, j'aurais décliné l'offre".

Eva Green en 2006 dans "Casino Royal" de Martin Campbell.
Eva Green en 2006 dans "Casino Royal" de Martin Campbell.

© Abaca/Gaumont Columbia Tristar Films/Gaumont Columbia Tristar Films/Gettyimages.


Sophie Marceau en 1999 dans "Le monde ne suffit pas" de Michael Apted

Si Eva Green est celle qui a fait chavirer le coeur de Bond, Sophie Marceau est celle qui dans l'imagination collective incarne la femme fatale à la Française dans la saga. En 1999, elle est Elektra King, plus qu'une simple James Bond girl, une "méchante". Se confiant sur son rôle l'actrice déclare : "Oui bien sûr que je peux m'identifier à elle et son côté bad girl. C'est presque dommage d'ailleurs qu'elle s'avère être une mauvaise méchante."

Sophie Marceau en 1999 dans "Le monde ne suffit pas" de Michael Apted
Sophie Marceau en 1999 dans "Le monde ne suffit pas" de Michael Apted

© Gettyimages/Abaca/Gettyimages/Bestimage.


Carole Bouquet en 1981 dans "Rien que pour vos yeux" de John Glen

Moins ouvertement sexy et plus naturelle, Carole Bouquet joue Melina Havelock face à Roger Moore au début des années 80. Une expérience loin d'être si glamour que ça pour l'actrice qui quelques années plus tard a levé le voile sur le tournage : "Je ne me suis jamais autant ennuyée sur un tournage. À l'époque, pour jouer dans un James Bond, il fallait être une jolie plante mais pas forcément une bonne actrice. En plus, c'était horrible de jouer dans ce film où il y avait tant d'effets spéciaux. J'ai dû nager sur un tapis ou devant un aquarium pour faire croire que c'était en pleine mer."

Carole Bouquet en 1981 dans "Rien que pour vos yeux" de John Glen
Carole Bouquet en 1981 dans "Rien que pour vos yeux" de John Glen

© Gettyimages/Gettyimages/Gettyimages/Abaca.


Claudine Auger en 1965 dans "Opération tonnerre" de Terence Young

De Claudine Auger en tant que James Bond Girl, on se souvient surtout de son sourire et de son bikini qui à l'époque faisaient craquer Sean Connery. Interviewée en 1966 par Jours de France, l'actrice déclarait sur les James Bond Girls et leur aura : "Je savais, bien sûr, que les James Bond jouissaient d'une popularité immense, qu'ils faisaient des recettes fabuleuses et que - par un phénomène de progression incessante - ils n'avaient pas seulement le meilleur box-office, mais un box-office chaque fois meilleur. Je n'ignorais pas, non plus, la promotion vertigineuse, le changement radical de statut, qu'une Ursula Andress devait à "James Bond contre Dr No". Mais il faut vivre soi-même ce rêve pour croire à sa réalité."

Claudine Auger en 1965 dans "Opération tonnerre" de Terence Young.
Claudine Auger en 1965 dans "Opération tonnerre" de Terence Young.
À ne pas rater