Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Lea Seydoux : sa bourde sur les lesbiennes fait polemique

Si les Américaines sont généralement les championnes des bourdes, les Françaises ne sont pas à l'abri d'une petite fausse note. Aujourd'hui, c'est la ravissante Léa Seydoux qui fait la manchette à cause d'une interview donnée au magazine féminin Grazia. La jeune femme semble y associer maladroitement manque de féminité et homosexualité en revenant sur son rôle dans le film "La vie d'Adèle" de Abdellatif Kechiche.

Léa Seydoux fait incontestablement partie des chouchoutes des médias mais aussi de la profession. Après une nomination aux César pour son rôle dans "Les Adieux à la Reine", la jeune femme se faire remarquer avec la palme d'or à Cannes pour "La Vie d'Adèle" en 2013. Interviewée par Grazia pour la sortie du film "Grand Central" en août prochain, elle revient sur son rôle de Emma, une jeune femme bohème aux cheveux bleus qui vit une histoire d'amour avec une fille de 15 ans interprétée par Adèle Exarchopoulos.

"Par moments, je me suis trouvée jolie, sexy mais il y a des plans où je me trouve nettement moins belle! On dirait un peu une lesbienne." (Rire) raconte l'actrice. Et si elle tente de rectifier le tir dans la suite de l'entretien en soulignant qu'elle ne considère "pas que les lesbiennes ne sont pas jolies", Léa s'attire déjà les foudres du site gay et lesbien Yagg qui la critique ouvertement sur Twitter.

La jeune femme explique ensuite dans son interview que c'est le fait d'avoir jouer une fille masculine dans "La Vie d'Adèle" qu'il lui a donné plaisir à interpréter un rôle nettement plus sexy dans "Grand Central" comme on pu le découvrir dans la bande-annonce. Depuis la publication de l'interview le débat fait rage sur Twitter entre ceux qui accusent l'actrice de "lesbophobie" et ceux qui trouvent que l'on fait beaucoup de bruit pour "pas grand chose".

Quoi qu'il en soit, Léa Seydoux sera dès le 28 août à l'affiche de "Grand Central" avec Tahar Rahim tandis que "La Vie d'Adèle" arrivera enfin sur nos écrans le 9 octobre.

À ne pas rater