Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Léa Seydoux, nouvelle égérie Louis Vuitton

La marque française vient de lever le voile sur sa toute dernière campagne : Léa Seydoux l'incarne, tout feu tout flamme, entre torera et femme fatale. Associations d'effets et d'esprit : une collaboration qui voit loin. 

Magnétique et tout en angles dans le dernier James Bond, Spectre, Léa Seydoux a gravi avec ce film un nouvel échelon dans la reconnaissance de son sex appeal à l'international. Début 2016, l'annonce de sa collaboration avec Louis Vuitton avait fait l'effet d'une bombe. Quelques passages en front row des défilés, quelques apparitions en total look signé du créateur Nicolas Ghesquière avaient alors suffi a attiser l'impatience des accros à la mode. Pour la première fois, le résultat en photo est est enfin visible, avec cette campagne d'accessoires qui met la sublime blonde en abyme autant qu'en valeur. Ultra-smart dans l'attitude, l'égérie impeccable donne chair, dans un autre registre qu'Alicia Vikander (autre incarnation Louis Vuitton), à la femme moderne, pétillante et bourgeoise que privilégie en 2016 la marque. Oscar du shooting le plus réussi de la saison pour la maison française.

Des it-bags très 2016

L'ensemble de la campagne Prefall 2016, shootée ici par Patrick Demarchelier, met en outre en valeur deux modèles de sacs Louis Vuitton. Le premier, récente création de la maison appelée Capucines, est le symbole même du chic et de la féminité. Elégant de par ses lignes graphiques (avec son fermoir en V, nouvelle signature du directeur artistique), il sait se montrer explosif lorsqu'il se décline cette année en rouge passion ou en rose pop. Le second, Steamer, tient davantage du modèle icône. Crée en 1901, il se réinvente cette saison en passant du bagage à main au sac de ville. Etonnant par son allure bicolore, il sied aux tenues les plus edgy de l'époque, qu'il poinçonne.

Inspiration Amérique du Sud ?

Ultime inspiration : les couleurs de cette maroquinerie se retrouve partout sur le set de la campagne - ultime jeu de miroirs. C'est dans un ranch mexicain que l'illustre maison a décidé de poser ses projecteurs. Un choix exotique qui fait comme écho à l'annonce relative, il y a quelques semaines, à la destination du défilé croisière de l'enseigne, qui se projettera dans cette autre terre de fantasmes sud américaine qu'est le Brésil. L'Amérique du Sud, résolument tendance nouveau souffle dans l'imagination des créateurs, puisque Chanel a également décidé de produire son prochain show à Cuba, d'ici quelques jours. Voyage, donc, au coeur d'une autre mode et d'un autre monde.

Pauline Arnal et Claire Stevens

À ne pas rater