Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Léa Salamé, pugnace ou impolie face à François Hollande ? Twitter se déchire

Jeudi 14 avril, François Hollande était sur le plateau de l'émission "Dialogues Citoyens", sur France 2. Il y a répondu aux questions de quatre Français ainsi que de David Pujadas et d'une Léa Salamé qui a enflammé les réseaux sociaux. Entre les fans et les détracteurs, retour sur une soirée mouvementée.

Annoncée à coup de bandes-annonces sur France 2, l'émission "Dialogues Citoyens" a réuni un peu plus de 3,4 millions de téléspectateurs devant leur écran jeudi 14 avril. Une audience décevante pour une soirée durant laquelle le président de la République a pu dérouler son discours, sans trop se faire bousculer par David Pujadas. Léa Salamé, elle, s'est démarquée par un ton plus volontariste et pugnace qui a trouvé preneurs comme détracteurs sur les réseaux sociaux.

C'est surtout une petite phrase, lancée par la journaliste et chroniqueuse de "On n'est pas couché" qui a retenu l'attention. Questionné sur l'attitude du Premier ministre Manuel Valls lors d'une conférence sur la sécurité à Munich - où il n'a pas hésité à critiquer la politique de la chancelière allemande sur la question des migrants - François Hollande a affirmé "qu'avec madame Merkel, il avait une position identique."

"Sur les migrants ? C'est une plaisanterie ?" a tancé Léa Salamé.

Une intervention qui a eut une forte résonnance sur la Toile. Déjà en passe de devenir culte, la remarque a vu les pros et les antis Léa Salamé se déchirer.

Une journaliste pugnace ou impolie ?

Habitués aux interviews ronflantes des présidents de la République, le public comme la classe politique a découvert une interlocutrice plus alerte et contradictoire qu'à l'accoutumée. Si ses interventions n'ont pas empêché François Hollande de dérouler son discours policé, il a confirmé la réputation de la matinalière de France Inter.

Toujours aussi clivante, Léa Salamé n'a pas réussi à faire l'unanimité sur les réseaux sociaux. Elle a néanmoins montré qu'elle prenait à coeur son titre de "meilleure intervieweuse de l'année 2015".

À ne pas rater