Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Léa Salamé, 'On n'est pas couché' : "Je ne suis ni Naulleau, ni Zemmour"

La charismatique Léa Salamé s'apprête à faire sa rentrée sur France 2 avec l'équipe de Laurent Ruquier pour "On n'est pas couché". Mais avant toute chose, la journaliste tient à mettre les points sur les "i", comme sa dernière interview pour Metronews le prouve. 

Léa Salamé l'a toujours démontré, elle a un caractère bien trempé. Un trait qui lui sera très utile pour l'émission de Laurent Ruquier, "On est pas couché" sur France 2. Pour l'ex-journaliste de i>Télé, qui avait fait des adieux émouvants à la chaîne, la rentrée arrive à grands pas. Heureusement, celle qui ne décroche pas pendant ses vacances et qui est "droguée à l'actu" est plus que prête à relever ce nouveau défi qui lui est lancé. Avant de débarquer sur France 2, la brune s'est confiée à Metronews.

"Je ne suis ni Naulleau, ni Zemmour"

Si Léa Salamé a demandé conseil à Eric Zemmour lors de la proposition de Laurent Ruquier de rejoindre l'équipe de "On n'est pas couché", elle se passera bien d'être comparé à lui de près ou de loin. Alors lorsqu'on lui demande à quel parti elle se rallie, une chose est certaine, elle ne veut pas rentrer dans une case. "Je ne suis ni Naulleau, ni Zemmour. Je suis avant tout journaliste", explique-t-elle, "Après, demandez à la production pourquoi ils m'ont choisi. Moi, je me refuse à me situer. (...) Je ne suis pas une idéologue, je ne suis pas une adepte du prêt-à-penser. Ce qui ne veut pas dire que vous ne sentirez pas mon avis". Ça va secouer sur France 2 tous les samedis soir !

"Si on ne s'entend pas avec Aymeric Caron, vous le verrez"

Passation de pouvoir par Natacha Polony consommée pour Léa Salamé qui est attendue au tournant, notamment, pour sa collaboration avec Aymeric Caron. Le chroniqueur mal-aimé en avait fait voir de toutes les couleurs à sa prédécesseuse. Et l'ex-journaliste de i>Télé a son avis sur la question. "Les médias se sont bien amusés de ses "crises conjugales" avec Natacha Polony, mais je crois que les gens étaient un peu lassés à la fin, comme s'il rentrait dans la chambre à coucher d'un couple", déclare-t-elle à Metronews. Loin de se laisser impressionner par Aymeric Caron, elle conclut : "Si je m'entends bien avec lui, vous le verrez. Si on ne s'entend pas, vous le verrez aussi". Voilà le public et le chroniqueur prévenus.

À ne pas rater