Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Léa Salamé : la journée de la femme ? "J'ai toujours trouvé ça cucul la praline"

Femme de caractère, Léa Salamé officie tous les samedis soirs sur France 2 dans "On n'est pas couché". A quelques jours de la "Journée Internationale des Femmes", cette "droguée de l'actu" confie ce que représente, pour elle, cette journée au site TV Magazine.

Le 8 mars prochain, comme depuis de (trop ?) nombreuses années maintenant, le monde "fêtera" la "Journée Internationale des Femmes". Une journée qui fait continuellement débat dans la société, et ce n'est pas Léa Salamé qui nous contredira.

"J'ai toujours trouvé ça cucul la praline !"

Interrogée par TV Magazine au sujet de cette journée de la femme, la chroniqueuse de "On n'est pas couché" sur France 2 explique que cela la met "mal à l'aise." Elle ajoute que : "Quand j'étais à iTélé, tous les 8 mars nous faisions un petit sujet 'Journée de la femme' dans lequel nous montrions par exemple le président de la République déjeunant avec quelques-unes d'entre elles... J'ai toujours trouvé ça cucul la praline !" Nous l'aurons donc compris, l'ancienne journaliste d'iTélé préférerait voir des choses plus concrètes et plus "appliquées" sur le terrain, qu'une série de reportages visant à démontrer que la femme tiendrait de plus en plus de place dans la société.

"J'adore ce que je fais, mais je ne suis que chroniqueuse..."

Femme de caractère, l'acolyte d'Aymeric Caron confie regretter que les femmes ne soient pas plus aux commandes des grandes émissions diffusées en première partie de soirée. Elle explique attendre "le moment où une grande chaîne de télévision confiera un grand prime time à une femme, animatrice ou journaliste. Par exemple une émission de débat, dont elle tiendra, seule et en direct, les rênes, pendant une heure trente. Dans 'Envoyé Spécial', elles ne font qu'introduire les sujets, et "Cash Investigation" est une grande enquête incarnée." Avant de conclure : "Moi, j'adore ce que je fais, mais je ne suis que chroniqueuse..."

Retrouvez intégralité de l'interview de Léa Salamé sur le site TV Magazine.

À ne pas rater