Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Le total look denim : allié mode du printemps-été

Incontournable du dressing, le jean se décline sous toutes ses coutures (et les défait aussi parfois) pour nous séduire cette saison. Shopping d'une tendance qui ne se délave pas. 

Sa beauté brute rassure, sa rigidité rock le rend rebelle, sa manière de se réinventer chaque année séduit... Le jean est la matière préférée des dressings modernes. Et ça ne risque pas de changer. En 2016, on lui déclare sa flamme en l'assumant en total look. Short et top cropped associés, jean flare et chemisette bleue rétro ou même salopette en jean blanc, il n'y a jamais trop de denim dans un look.

La tendance "ourlet effilé"

En 2016, la mode destroy n'est plus. Ou presque. Et pour cause : elle se donne cette année une seconde vie dans une version la plus smart. Un jean simplement élimé au niveau des chevilles pour un effet "non couture" aussi délicat qu'impertinent. Encore plus audacieux, on peut porter ce même modèle à l'ourlet effilé raccourci sur le mollet, dans un mouvement évasé. C'est le néo-pantalon flare, appelé aussi trompette.

Les classiques revisités

Dans une même envie de bousculer les codes, les modèles de jean les plus classiques se réinventent en adoptant des twists cool et amusants. On ajoute des patchs ou des pins à un Levi's 501 pour le moderniser, ou on use et abuse de la broderie, qui féminise la matière tout en lui apportant un caractère unique et singulier. Des grosses fleurs ou un palmier coloré sur une veste en été seront nos meilleurs alliés. Celles qui se sentent l'âme de vraies couturières raccourciront leur modèle le plus rapiécé pour en faire le parfait short estival de la festivalière.

Pauline Arnal

À ne pas rater