Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Le selfie "I woke up this way", un mouvement à double tranchant

.

Il y a des challenges lancés sur les réseaux sociaux totalement aberrants, tandis que d'autres réservent de bonnes surprises. Surtout lorsque le but est de démonter les idéaux de beauté et de prôner l'amour de soi. Une idée que défend le "I woke up this way" challenge (comprendre "je me suis réveillée comme ça"). Mais si l'idée première est éminemment positive, son évolution ne l'est pas forcément. Décryptage. 

"I woke up like this / We flawless, ladies tell 'em", déclarait Beyoncé dans sa chanson "Flawless" en 2013. Des paroles qui avaient lancé le mouvement du "no make up" selfie sur Instagram, dont s'était emparé un certain nombre de célébrités et d'anonymes.

Avant d'être utilisé comme un moyen de lutter contre l'injonction à se maquiller faite aux femmes, ce hashtag avait pour but de récolter des dons pour la lutte contre le cancer. Avec les années et l'apparition des challenges qui fleurissent sur les réseaux sociaux, il s'est mué en "I woke up like this" ou "I woke up this way" challenge. Encore très suivi par certaines stars, la récupération de ce mouvement qui en est faite, elle, tend à fausser le message.

Un message encourageant et positif

Le propos derrière "I woke up this way" est éminemment positif puisqu'il s'attelle à démonter les idéaux de beauté tenaces. Les stars et influenceuses qui y participent entendent ainsi montrer que toutes les femmes ont toutes des "défauts" depuis trop longtemps condamnés par les diktats. Une lutte noble qui a toute son importance à l'heure où le body positivisme se hisse de plus en plus en véritable norme. Le fait que le mouvement mute et perdure est également très positif quand on sait que le réseau social Instagram est l'endroit du paraître par excellence.

Car si on est un peu sceptique face aux "I woke up like this" de Kim Kardashian, qui semble quand même afficher un fond de teint, certes léger, mais bien présent et une bonne couche de mascara, d'autres stars jouent le jeu à fond. On peut ainsi saluer la participation d'Alyssa Milano ou encore celle de Cindy Crawford qui n'ont pas peur de se montrer au réveil, affichant un contour des yeux marqués, comme un grand nombre de femmes.

Jane Fonda, 80 ans, avait elle aussi post, il y a quelques mois une photo d'elle sans maquillage, affichant le visage d'une femme de son âge. Dingue. Car avoir le visage marqué ne devrait jamais être honteux.

Et la démarche, quand elle est honnête, fait indéniablement un bien fou.

Le revers de la médaille

Mais comme toute tendance qui naît, il était impossible que le "I woke up this way" ne soit pas repris à des fins marketing. Ainsi, tout comme les fonds de teint effet "no make up" se vendent comme des petits pains (ce qui a tendance à nous faire rire jaune), les articles conseils pour un selfie "I woke up like this" parfait fleurissent sur Internet.

On vous conseille alors le masque à appliquer avant d'aller se coucher, le sérum miracle qui vous donnera une peau éclatante et on vous donnera la clé d'un minois qui n'est pas "trop bouffie". En somme : avoir "l'air fatigué" n'est pas acceptable et il vous faudra passer 45 minutes à vous préparer pour un selfie valable.

Inutile de dire qu'on perd totalement le message initial. D'ailleurs, lorsqu'on jette un oeil au hashtag, la majorité des anonymes qui participent au challenge sur Instagram affichent une légère touche de maquillage. La conclusion est implacable : l'injonction à se maquiller a décidément la peau dure. Mais, on le sait, rien n'est immuable, surtout avec de la bonne volonté.

Héloïse Famié-Galtier

À ne pas rater