Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Rencontre avec Mario Dedivanovic, complice de Kim et ambassadeur Laura Mercier

.

A l’heure actuelle, c’est sans aucun doute le make-up artist le plus célèbre de la planète. Complice de Kim Kardashian (qui ne jure que par lui pour assurer sa mise en beauté), Mario Dedivanovic est également ambassadeur de la marque Laura Mercier, qu’on affectionne tout particulièrement. Il y a quelques jours, il était de passage à Paris et on a eu la chance de pouvoir s’entretenir avec lui. Evidemment, on a fait le max pour lui piquer ses meilleurs secrets…

Il n'a qu'à jeter un oeil à son compte Instagram, qui rassemble plus de 6 millions de followers, pour comprendre que Mario Dedivanovic est beaucoup plus qu'un make-up artist professionnel. A 35 ans, il est déjà à l'apogée de sa carrière et sa popularité dans le milieu n'a pour l'instant pas d'égale. Autant dire qu'en poussant la porte de la loge dans laquelle il nous attendait, on s'est senti vraiment très intimidé. Heureusement Mario est resté très cool et il a même accepté de nous refiler quelques précieux conseils. Rencontre.

Comment en es-tu arrivé là ?

"C'est une très longue histoire qui commence il y a un peu moins de 20 ans. J'avais 17 ans à l'époque et je travaillais dans la vente chez Sephora, là où j'ai vraiment découvert ce qu'était le maquillage, en fait. J'en suis tombé amoureux et c'est devenu ma passion dès le tout premier jour où j'ai pris mes fonctions. J'ai tout de suite su que j'allais faire ce métier jusqu'à la fin de mes jours.

Ensuite, ça a suivi naturellement son cours, j'ai travaillé en interne pour plusieurs marques, je suis venu à New York et j'ai commencé à assister des grands make-up artists qui bossaient dans le monde de la mode mais avec des célébrités. J'ai pu constituer mon portfolio, avoir un agent et petit à petit, j'ai travaillé avec des personnes influentes et des stars. Et puis j'ai rencontré Kim en 2008, avec qui j'ai commencé à travailler très régulièrement".

Bon, là Mario est modeste, parce qu'en vrai, dès que Kim Kardashian a un événement de première classe ou un shooting mode important, elle appelle systématiquement celui qu'elle n'hésite pas à appeler "son meilleur ami make-up artist". Il y a quelques jours encore, c'est lui qu'elle faisait dépêcher à Montréal histoire d'être parfaite pour l'iconique expo vintage de Thierry Mugler.

Et si Kim est effectivement sa cliente privilégiée, cela n'empêche pas Mario d'accorder son temps à d'autres célébrités de poids de temps en temps, comme Bebe Rexha, Jennifer Lopez, Kate Bosworth ou encore Ariana Grande.

Mais nous, ce qu'on aime le plus, c'est la dimension sociale que Mario a su apporter à cette profession d'initiés qui a désormais toute l'attention du grand public.

"Il y a 9 ans, j'ai lancé le concept des masterclass, qui à l'époque était complètement novateur, ça n'existait pas. C'est devenu de plus en plus populaire et puis il y a eu l'avènement des réseaux sociaux. J'ai tout de suite compris que c'était quelque chose d'important et je l'ai pris très au sérieux".

Et quand Mario arrive sur scène, c'est bien simple, la foule est en délire comme pour une véritable rockstar !

Il faut dire que c'est l'occasion inespérée de recueillir ses meilleurs conseils.

Justement, nous ferais-tu l'honneur de nous confier tes 2/3 meilleures reco make-up ?

"Je sais que ça va paraître un peu ennuyeux, mais la plupart des femmes que je côtoie, aux USA par exemple, ne pensent pas à recourber leurs cils avant de mettre du mascara. Alors que pour moi, c'est absolument essentiel, même si on ne porte pas de mascara d'ailleurs. Ça aide vraiment à ouvrir le regard, à donner un air réveillé. Quand on a des cils droits ou tombants, ça a vraiment un impact énorme sur le visage".

Noté, dès que nos extensions de cils sont toutes tombées, on adopte le recourbe-cil en opérant tout en douceur. Au début, ça nous faisait un peu peur (les préjugés ont la vie dure) mais Mario nous a immédiatement rassuré.

"Ça n'a aucun impact sur la santé des cils si on opère tout en douceur".

"Un autre truc que j'aime particulièrement et que je conseille aux personnes pressées qui n'ont pas le temps de se faire un beauty look complet, c'est d'opter pour peu, voire un seul produit, mais très hydratant, comme le nouveau fond de teint Lumière de Laura Mercier. Il n'y a pas besoin de trop en mettre et il apporte tout de suite ce petit truc qui fait la différence. Ça permet d'unifier mais aussi d'obtenir ce petit côté frais et glowy qui est très en vogue en ce moment. Pour renforcer l'ensemble, j'aime aussi ajouter un peu de vaseline sur les lèvres et les joues. Ça donne vraiment un résultat rayonnant".

Comme quoi, même les plus grands usent de trucs en apparence anecdotique !

Tu es l'ambassadeur monde de Laura Mercier. Comment ça s'est fait et pourquoi as-tu accepté cette proposition ?

"D'abord, j'ai toujours adoré les produits de la marque et ce depuis mes débuts dans le métier. Mais pas seulement. Laura Mercier était aussi l'une de mes idoles en tant que make-up artist, je l'ai toujours beaucoup admirée et j'ai passé du temps à étudier son travail".

Cocoricooooo (désolé c'est notre petit côté chauvin qui transparaît malgré nous) !

.

"J'adore l'identité Laura Mercier en fait, l'histoire de la marque mais aussi l'esthétique de la gamme, à la fois chic et de bon goût et empreinte d'un certain minimalisme. Ce sont aussi des produits faciles à travailler lorsqu'il s'agit d'expliquer et de transmettre, ce qui constitue une grosse part de mon travail.

Mais c'est finalement elle qui est venue à moi il y a environ 2/3 ans et j'étais ultra stressé parce que j'ai été directement la rencontrer dans son bureau. C'est à ce moment que le partenariat s'est fait de manière très naturelle et que je suis devenu le make-up artist ambassadeur de la marque à travers le monde".

Quelles sont tes références Laura Mercier préférées ?

"Evidemment, il y a la poudre libre. Pour moi, aucun make-up artist ne peut survivre sans elle.

J'aime aussi beaucoup le correcteur Fusion, parce que selon mon expérience, c'est l'un des rares sur le marché à ne pas s'infiltrer dans les ridules. Il suffit d'en mettre un peu, d'harmoniser l'ensemble en tapotant légèrement avec ses doigts et d'ajouter un peu de poudre libre pour obtenir un résultat parfait.

Et enfin, le tout dernier fond de teint Lumière. J'avais pour habitude de me servir uniquement du fond de teint longue tenue qui a un rendu plus mat, mais aujourd'hui, la tendance c'est de revenir à quelque chose de plus naturel, léger et surtout de très lumineux".

Donc si on a bien noté, le jour, on opte plutôt pour le fond de teint Lumière. Et de nuit, on se camoufle plus sérieusement avec le fond de teint longue tenue pour éviter de briller comme une boule à facettes !

Quel seront les tendances make-up les plus fortes en 2019 selon toi ?

"C'est vraiment une question difficile parce qu'aujourd'hui avec Instagram, on voit des choses surprenantes tous les jours. En tout cas, aux Etats-Unis, je dirais les paillettes, les teintes métalliques et ce qui brille de manière générale, mais aussi les couleurs vives. Et comme je le disais plus haut, on entre dans une période où le maquillage lourd et très chargé, qui était tendance avant, laisse désormais la place à la légèreté et à la luminosité.

Pour résumer: un teint au résultat naturel et ne pas hésiter à s'amuser au niveau des lèvres et des yeux.

Merciiiii Mario !

Laura Mercier est disponible chez Sephora France et sur Sephora.fr.

À ne pas rater
Sur le même thème
Hyphen Hyphen : rencontre avec les nouveaux ambassadeurs H-M