Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Le flop mode : Rihanna, un look en détresse, SOS !

Dans le cadre du Hackney Week-end à Londres, un festival organisé à la fin de cette semaine par BBC Radio 1 à l'occasion des prochains Jeux Olympiques 2012, Rihanna est montée sur scène ce 24 juin avec un style en détresse, SOS ! La belle qui a fait une apparition surprise quelques jours auparavant en poussant la chansonnette avec Jay-Z, n'en finit plus avec les looks décalés et ridicules. D'un extrême à l'autre, elle ose en permanence toutes les excentricités vestimentaires.

Pas vraiment classe RiRi et là c'est impardonnable. Un flop qui se défend plutôt bien et pour cause ! Le style steampunk vulgaire est au rendez-vous ! Vêtue d'un tee-shirt blanc agressif imprimé de deux têtes de félins un peu en colère, elle associe un poum poum short en jean noir lacé sur les côtés. Comme si ce n'était déjà pas assez, elle amplifie avec un collant résille qu'elle a découpé jusqu'en haut des cuisses pour un effet de saucisson ficelé. L'ensemble aux notes rock, punk et... on ne sait pas trop quoi, ramène le sex-appeal de la chanteuse au plus bas. La pièce de trop ? Son perfecto en cuir noir trois fois trop grand décorés de hiéroglyphes dorés.

Étrangement, côté coiffure, cela reste une de ses apparitions les plus sages. Sa chevelure ébène tombe en cascade sans couleurs ou mèches disjonctées. Généreusement maquillée, elle applique lourdement une poudre sur son visage et habille ses lèvres d'un rouge pétant. Accessoirisée à outrance, elle s'empare d'un énorme collier gold et d'une paire de lunettes noires décorées de dorures esprit Louis XV. Ne parlons ni des tatouages et de ses griffes qui noient le tout.

Rihanna, le plus beau des flops.

À ne pas rater